Prolongation de l’assignation à résidence de l’ex-ministre russe de l’économie

Alexeï Oulioukaïev est accusé d’avoir réclamé un pot-de-vin de 2 millions de dollars à la direction de Rosneft


Jeudi 13 juillet, le tribunal Basmannyï à Moscou a prolongé jusqu’au 15 août l’assignation à résidence de l’ex-ministre du développement économique Alexeï Oulioukaïev, mis en examen dans une affaire de corruption. 

Alexeï Oulioukaïev
Alexeï Oulioukaïev, ancien ministre de l’économie russe. Crédits : Kremlin.ru.

La défense avait pour sa part demandé à ce que la mesure de détention de M.Oulioukaïev soit allégée jusqu’à son procès à une interdiction de sortie du territoire et non à une assignation à domicile et avait demandé, dans le cas contraire, que son temps de promenade quotidien soit augmenté de deux à trois heures.

L’accusation s’y est opposée, soulignant que cette dernière mesure avait été prise afin que le prévenu ne puisse « rencontrer les témoins ou autres personnes visées » dans l’affaire.

Alexeï Oulioukaïev est accusé d’avoir réclamé un pot-de-vin de 2 millions de dollars à la direction de Rosneft en échange de son feu vert au rachat par le géant pétrolier de 50% des actions de la corporation pétrolière Bashneft, fin octobre 2016. Le 15 novembre, un tribunal de Moscou a d’abord assigné Alexeï Oulioukaïev à résidence pour une période de deux mois, avant de prolonger cette détention. L’ex-ministre se trouve actuellement chez lui, avec sa famille, dans son domicile moscovite de la rue Minskaïa, à l’ouest de la ville. Il porte un bracelet électronique, ne peut sortir que de 7 à 9h du matin et n’a pas le droit d’utiliser Internet.