S'abonner, c'est dessiner avec la Russie les horizons du Monde de demainDécouvrir nos offres

Manifestations anti-corruption en régions : « Arrêtez de nous prendre pour de la merde ! »

Manifestations anti-corruption en régions : « Arrêtez de nous prendre pour de la merde ! »

Moscou n’a pas été la seule à répondre à l’appel de l’opposant Alexeï Navalny. Des manifestations anti-corruption, pour la plupart non autorisées, ont eu lieu dimanche 26 mars dans une centaine de villes de Russie. Tour d’horizon. Selon les accusations formulées par l’opposant Alexeï Navalny dans son enquête documentaire diffusée début mars, Ne l’appelez pas Dimon !, le Premier ministre russe Dmitri Medvedev posséderait de riches propriétés, des châteaux et des vignobles dans le Sud russe et en Italie, tous biens immobiliers acquis illégalement, sur l’argent des oligarques et des crédits des banques publiques. Le titre du documentaire rappelle la phrase devenue célèbre de Natalia Timakova, porte-parole du Premier ministre, qui s’était exclamée, en 2013, indignée : « Il y a des internautes qui osent appeler Dmitri Medvedev : Dimon. Mais vous n’avez aucun droit de l’appeler ainsi ! » [Dimon est un diminutif familier de Dmitri, ndlr].Le 26 mars, jour de la marche, le film a été visionné plus de 13 millions de fois sur Youtube. Et des milliers de Russes sont descendus dans la rue à travers tout le pays pour exprimer leur ras-le-bol de la situation politique générale – et appeler le chef du gouvernement Dimon.

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Inna Doulkina