Olga Vassilieva : « Enseignant, tout comme médecin ou prêtre, c’est un office, une vocation »
Politique

Olga Vassilieva : « Enseignant, tout comme médecin ou prêtre, c’est un office, une vocation »

Depuis son entrée en fonctions le 19 août dernier, Olga Vassilieva ne cesse d’étonner. La nouvelle ministre a déjà proposé de remettre l’astronomie au programme et de faire participer les jeunes au nettoyage de leurs salles de classe. Elle clame haut et fort que la priorité doit être accordée à l’enseignant, et que le rôle de celui-ci n’est pas seulement de transmettre des connaissances, mais aussi de former des personnalités qui « ne seront pas indifférentes » aux notions d’amour et de bonté et sauront respecter et prendre soin des aînés. Le Courrier de Russie a dressé un inventaire des nouveautés qu’elle compte introduire à l’école dans un avenir proche.

1. Les élèves réétudieront l’astronomie

L'astronomie en tant que matière scolaire fera de nouveau partie des programmes en 2017. « Autrefois, on avait une heure d'astronomie par semaine à l'école. Cette heure doit revenir, ça ne fait aucun doute », a déclaré Olga Vassilieva le 21 septembre. L'astronomie avait été supprimée des programmes scolaires en 1991. Jusqu'alors, elle était étudiée en classe terminale (11e classe).

2. Les élèves auront une liste de livres à lire

Les collégiens et lycéens auront une liste d'ouvrages de littérature russe classique à lire obligatoirement. « La grande littérature russe donne des leçons de cette morale dont nous parlons tous constamment, vous et moi : des leçons de charité, de bonté, de responsabilité, d'amour pour son prochain. Nous devons revenir à la liste de lectures obligatoires à l’école », a déclaré Olga Vassilieva le 26 septembre, lors du Forum panrusse des enseignants de langue et de littérature russes.

3. Les jeunes participeront au ménage de l’école

Les collégiens et lycéens aideront à faire le ménage dans leurs salles de classe, a déclaré la ministre le 26 septembre, appelant à « revenir aux brigades agricoles, que nous possédions dans les écoles rurales » et à « la culture du potager, que nous avons toujours pratiquée partout ». De l’avis de la ministre, il faut aussi revenir à la pratique de « participation des élèves au ménage des locaux scolaires, qui ne met aucunement en péril leur vie ni leur santé ». Pour la ministre, ces mesures contribueront à restaurer « la responsabilité de chaque jeune vis-à-vis d’un lieu où ils passent onze années de leur vie »,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné se connecter

Le Courrier de Russie

Dernières nouvelles de la Russie

Quand la traduction précède l’édition originale

Il est de coutume, pour les traducteurs, de découvrir un texte en langue étrangère, de s’en enthousiasmer et de le traduire. C’est le circuit normal. Mais il arrive – rarement – que le cours des choses s’inverse. C’est le cas de Nastia, d’Andreï Alexandrov.

 

15 mars 2019

Deux sommes sur Dostoïevski

Deux sommes sur Dostoïevski Les éditions des Syrtes publient Dostoïevski, un écrivain dans son temps1 de l’Américain Joseph Frank, spécialiste mondialement reconnu de l’auteur de Crime et Châtiment. Paru en anglais en cinq tomes, dans les années 1970, cet ouvrage exceptionnel a été condensé en un volume par l’auteur en 2010, avec une préface inédite. […]

 

15 mars 2019

Interpol, théâtre de la crise russo-occidentale

Réunie à Dubaï le 21 novembre, la 87e Assemblée générale d’Interpol a élu le Sud-Coréen Kim Jong-yang à la présidence de l’organisation, au détriment du candidat russe Alexandre Prokoptchouk. Habituellement peu médiatisé, l’événement avait, cette fois, des airs de guerre diplomatique.

 

26 novembre 2018