|  
42K Abonnés
  |   |  

Tour d’horizon des élections législatives en Russie

Dimanche 18 septembre, les Russes étaient appelés aux urnes pour renouveler les 450 députés de la Douma, la chambre basse de leur parlement. Retour en deux minutes sur une journée d’élections marquée par une nette victoire du parti au pouvoir, Russie Unie, un faible taux de participation (47,8 %) , des fraudes électorales et des heurts en Ukraine.

Les députés de la Douma sont, à la suite d’une réforme entreprise en 2014, élus lors d’un scrutin mixte : 225 parlementaires sont élus au scrutin proportionnel à liste de partis, tandis que les 225 restants le sont au scrutin majoritaire uninominal.

Lors du premier scrutin, le parti Russie Unie est arrivé en tête avec 54,19 % des voix, devant le parti communiste KPRF (13,34 %), le parti libéral-démocrate LDPR (13,14 %) et Russie Juste (6,23 %).

Le parti au pouvoir a également remporté 203 des 225 sièges lors du scrutin majoritaire uninominal.

Résultat : le parti Russie Unie obtient la majorité de la Douma avec 343 sièges, suivi du Parti communiste (42), du LDPR (39) et de Russie Juste (23). Les trois derniers sièges sont partagés par les partis Rodina et Plateforme civile, ainsi que par un candidat indépendant.

Qui sont les électeurs russes ? A lire ici

Dernières nouvelles de la Russie

Culture

Avant-garde russe: l’authenticité d’œuvres exposées à Gand mise en doute

Onze marchands d’art et experts européens de l’avant-garde russe émettent des doutes quant à l’authenticité de 26 œuvres exposées au musée des beaux-arts de Gand, en Belgique. Des tableaux qui appartiennent à l'étrange collectionneur russe Igor Toporovski.

19 janvier 2018
Société

Coupe du monde 2018 : les prix des logements flambent

À cinq mois du lancement de la Coupe du monde, les propriétaires d'appartements dans les villes hôtes gonflent les prix. Sur la plateforme Airbnb, certains logements sont proposés, les soirs de matchs, à jusqu'à 30 fois leur prix habituel. Exemples, en vidéo.

18 janvier 2018
International

La presse russe craint l’enlisement en Syrie

Les attaques contre les forces russes en Syrie surviennent quelques semaines seulement après que Vladimir Poutine a annoncé la victoire sur l'État islamique (EI) et le retrait partiel des troupes de ce pays. La presse moscovite s’inquiète de voir la Russie entrainée dans une guerre sans fin.

17 janvier 2018