Goussak, ex-agent du FSB : « Ces attentats ont eu lieu parce que la France n’a pas fait de la sécurité sa priorité »

Qu’est-ce que les agents des services russes du renseignement pensent des attentats du 13 novembre ? Alexandre Goussak, ex-directeur du département de lutte anti-terroriste du FSB de 1985 à 1998, donne sa vision des faits au Courrier de Russie.

LCDR : Comment évaluez-vous les attentats du 13 novembre à Paris ?

Alexandre Goussak : Je suis persuadé qu’on aurait pu les prévenir. Et je vois les failles qui les ont rendus possibles. Ces attentats ont eu lieu parce que la France n’a pas fait de la sécurité sa priorité. Les forces de l’ordre auraient dû agir il y a déjà dix ans, lorsque les premières émeutes ont éclaté dans les banlieues parisiennes. Les autorités auraient dû accorder plus d’attention à ces jeunes qui brûlaient des voitures, car c’est à ce moment-là que la vision du monde des Français issus de l’immigration est entrée en contradiction avec celle des autres Français. Bien sûr, il y a aussi des raisons sociales à ces attentats. Mais l’État aurait dû – et pu – identifier cette menace et l’empêcher de se répandre.

LCDR : La faute en reviendrait donc aux services français ?A.G. : Les services savaient qu’un attentat se préparait,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Rusina Shikhatova

Dernières nouvelles de la Russie

Le retour du grand roman russe

En 2015, le premier roman de Gouzel Iakhina, Zouleikha ouvre les yeux, s'imposait dans la littérature russe. Ce récit de la dékoulakisation est aujourd’hui traduit en 16 langues. Le Courrier de Russie a rencontré sa traductrice française, Maud Mabillard.

 

16 février 2018

Norilsk, une ville nickel

Visite guidée de Norilsk, considérée comme l'une des villes les plus froides et les plus polluées du monde.

 

21 novembre 2017

Tastin’France : des viticulteurs français à l’assaut du marché russe

Business France a organisé une série de dégustations de vins et spiritueux français en Russie et CEI baptisée Tastin’France.

 

6 novembre 2017