« Ya ne ponedelnik » : nous avons passé le test de culture russe à l’obtention du visa de travail

Depuis le 1er janvier 2015, tout immigré désirant vivre et travailler en Russie doit passer un examen de langue, d'histoire et de droit russes. Notre journaliste Thomas Gras, migrant endurci, a participé à l'une des premières sessions prévues par cette nouvelle législation.« Vous êtes des pionniers » : ces quelques mots prononcés par notre formateur en législation russe, un enseignant russe d'une cinquantaine d'années, avaient de quoi gonfler le moral des troupes. Nous sommes à trois jours de l'examen, mi-février, et peu d'informations circulent sur son déroulement.Certains immigrés européens, sûrs d'eux, s'amusent, racontent que « le copain d'un pote, qui ne parle presque pas russe, l'a passé en janvier les doigts dans le nez ».

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Thomas Gras

Dernières nouvelles de la Russie

Tatarstan : la langue tatare devient facultative

L'enseignement du tatar n'est plus obligatoire dans les écoles du Tatarstan. Ekaterina Khodjaeva revient sur un bras de fer linguistique.

 

30 novembre 2017

Sous pression, le boulanger homophobe Sterligov revend sa chaîne moscovite

L'entrepreneur super-orthodoxe et ouvertement homophobe German Sterligov a annoncé la revente de ses boulangeries Khleb i sol à Moscou.

 

8 novembre 2017

La bande son de la révolution russe

De la Marseillaise à Hatikvah, quelles étaient les chansons populaires parmi les révolutionnaires russes en 1917 ?

 

27 octobre 2017