Moscou des années 1990. Archives/ réseaux sociaux

Les années 90 ou le triomphe de la démocratie

« Une ère de liberté et de folie » : les années Eltsine en Russie avaient aussi leur côté obscur, dont on ne parle pas assez. Le rédacteur en chef adjoint de la revue Rousskiï Reporter Dmitri Sokolov-Mitritch tente de rétablir la justice.C’était l’année 1993, j’avais 18 ans, je vivais en foyer étudiant, j’allais tous les week-ends chez mes parents en banlieue de Moscou et j’en rapportais deux sacs de pommes de terre, que nous avions pu faire pousser l’été précédent dans le potager. Ces pommes de terre, nous les mangions, mes amis et moi, avec du corned-beef que Sacha, mon voisin de chambre, qui venait de la ville de Riajsk, rapportait de chez sa famille. Ce corned-beef, les membres de la famille de Sacha le recevaient en guise de salaires.Les rues centrales des grandes villes n’étaient plus que de gigantesques marchés. Les usines tombaient en ruines à vue d’œil. Il n’y avait plus que dans le secteur privé qu’on recevait régulièrement des salaires normaux, de 150 ou 200 dollars. Dans les entreprises publiques, les gens touchaient 15 ou 20 dollars – et ils les attendaient pendant des mois. Les retraites étaient misérables, et il fallait aussi les attendre de plus en plus longtemps.Puis, c’était l’année 1997, j’avais 22 ans et je suis allé en reportage dans le village de Lavrenti, région de Tchoukotka. Les éleveurs de rennes locaux n’étaient plus payés depuis trois ans.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Traduit par Julia Breen

Dernières nouvelles de la Russie

« Le Français » : la Russie face à son passé soviétique

À l’occasion de la sortie de son film Le Français, qui raconte le quotidien d’un étudiant français côtoyant la jeunesse soviétique dans le Moscou de la fin des années 1950, le réalisateur Andreï Smirnov (L’Automne, La Gare de Biélorussie) s’est confié au journal d’opposition Novaïa gazeta. Extraits.

 

22 novembre 2019

Sergueï Lavrov : « L’Union européenne n’est pas un partenaire fiable »

Rencontre Macron-Poutine d’août, échange de prisonniers entre Moscou et Kiev, négociations sur le Donbass : le ministre des Affaires étrangères revient, dans un entretien accordé à Kommersant, sur les grands dossiers internationaux de ces dernières semaines.

 

16 octobre 2019

Igor Kolomoïski : « La guerre dans le Donbass sert les intérêts de Washington »

Le milliardaire Igor Kolomoïski, revenu en Ukraine fin mai après deux ans d'exil, est souvent qualifié de « parrain » du nouveau pouvoir à Kiev. Dans un entretien accordé à l'hebdomadaire ukrainien Novoïe Vremia, il s'est longuement exprimé sur la situation économique du pays et sur le conflit dans le Donbass.

 

19 juillet 2019