Manifestations du samedi 24 décembre Moscou. Crédits : Benjamin Hutter

« La Russie entière aurait pu être aujourd’hui une immense place Bolotnaïa »

En signe de gratitude envers leurs grands-parents pour les sacrifices de la guerre, la veille du jour de la Victoire, les Russes ornent leurs vêtements du ruban de Saint Georges, orange et noir, élément de l’uniforme des soldats, symbole de courage et de bravoure. Certains refusent cependant d’arborer le ruban, exprimant ainsi leur méfiance vis-à-vis du Kremlin qui avait lancé la « mode » en 2005. Le journaliste Alexandre Timofeevski estime que c’est le ruban de saint Georges que les détracteurs du régime poutinien auraient dû porter en masse à la place de leurs rubans blancs.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Inna Doulkina

Dernières nouvelles de la Russie

Arythmie : à voir pendant la Semaine du cinéma russe à Paris

La Semaine du cinéma russe vient d’ouvrir à Paris. Si vous n’aviez qu’un film à voir, optez pour Arythmie de Boris Khlebnikov.

 

9 novembre 2017

Que reste-t-il de 1917 ?

Le centenaire de la révolution, en Russie, est tout sauf une grande fête. Le temps des parades et des festivités collectives est révolu.

 

7 novembre 2017

« Notre mission est la promotion de la littérature russe à l’étranger »

Plus de 40 œuvres d'auteurs russes ont été publiées en français grâce à l’Institut de la traduction. Le directeur explique ce projet.

 

31 octobre 2017