S'abonner, c'est découvrir la Russie sans préjugés ni concessionsDécouvrir nos offres

« La Russie entière aurait pu être aujourd’hui une immense place Bolotnaïa »

« La Russie entière aurait pu être aujourd’hui une immense place Bolotnaïa »

En signe de gratitude envers leurs grands-parents pour les sacrifices de la guerre, la veille du jour de la Victoire, les Russes ornent leurs vêtements du ruban de Saint Georges, orange et noir, élément de l’uniforme des soldats, symbole de courage et de bravoure. Certains refusent cependant d’arborer le ruban, exprimant ainsi leur méfiance vis-à-vis du Kremlin qui avait lancé la « mode » en 2005. Le journaliste Alexandre Timofeevski estime que c’est le ruban de saint Georges que les détracteurs du régime poutinien auraient dû porter en masse à la place de leurs rubans blancs.

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Inna Doulkina