S'abonner, c'est soutenir une rédaction indépendante basée à MoscouDécouvrir nos offres

Boris Kouprianov : « Nous ne pourrons sortir de la folie russe qu’ensemble »

Boris Kouprianov : « Nous ne pourrons sortir de la folie russe qu’ensemble »

Boris Kouprianov, éditeur et fondateur de la librairie moscovite Phalanstère, réfute la division de la société russe en « gentils intellectuels » et « brutes sauvages ».« On considère comme parfaitement normal, en Russie, de parler de « deux peuples ». Il n’est pas rare d’entendre des réalisateurs, écrivains, enseignants, prêtres ou hommes d’État prononcer ce genre de sentences. Vous imaginez un intellectuel européen ou américain en train d’affirmer que son peuple est constitué pour moitié d’une horde de morlocks attardés ?

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Propos recueillis par Inna Doulkina