Le Courrier de Russie

De la liberté d’être sauvage

 « En tant que voyageur, alpiniste, il est évident que ces espaces de sauvagerie, de virginité absolues m’attirent. En France, la moindre montagne est pitonnée, balisée, cartographiée. Ici, on échappe encore à tout ça : on peut faire ce qu’on veut. Les choses sont encore possibles. Il y a moins d’entrave législative à l’existence. »

C’est ainsi que Sylvain Tesson m’avait raconté en quoi, comme le disent de nombreux Français en Russie, ici – « la terre est vivante », « le ciel plus grand », et « la liberté, les Russes l’ont en eux ». […]