Pourquoi vivre en Russie – en sept points

Une chose m’a toujours chagrinée en Russie : beaucoup de Russes, lorsqu’ils apprennent que je vis ici depuis plusieurs années et pour une période encore indéterminée, font les yeux ronds et s’exclament : Mais pourquoi, toi qui vivais dans ce paradis appelé la France, es-tu venue t’enterrer chez nous ? J’ai décidé, par ce billet, de leur répondre, en m’efforçant tant bien que mal de ne pas évoquer la fameuse âme russe, souvent mentionnée à tort et à travers.

Le climat

Commençons par la préoccupation préférée des Français : la météo. Alors oui, je vous le concède, en Russie, le climat est rude. En fait, il est l’un des plus rudes au monde, et si Winnipeg n’existait pas, on pourrait même se vanter aisément, dans la majorité des métropoles russes, de subir les plus basses températures ressenties dans des villes de plus de 500 000 habitants.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Nina Fasciaux

Dernières nouvelles de la Russie

Jean Malaurie : « Dans ces temps compliqués, il est essentiel que Paris reste unie fraternellement auprès de Moscou »

Jean Malaurie est le premier homme à avoir atteint, le 29 mai 1951, le secteur du Pôle géomagnétique Nord.

 

17 décembre 2015

Germain Derobert : « La Russie est un pays où l’on est en proie à des rencontres qui bouleversent l’existence »

La dernière Grenouille de Nina Fasciaux

 

17 juillet 2015

Catherine Joffroy : « J’ai voulu prendre, à 18 ans, la nationalité soviétique »

"La Russie va surprendre le monde."

 

3 juillet 2015