fbpx

L’heure des mamans

Chaque jour, vers 18h, le téléphone des hommes de la rédaction sonne – de ceux d’entre eux, en tout cas, qui sont en couple avec des femmes russes. C’est l’heure des mamans, comme dirait mon père.Et il ne croit pas si bien dire. La femme russe est mère avant tout. Protectrice, soucieuse, attentionnée, généreuse, possessive. À la fois pas commode et adorable, elle téléphone chaque jour, à la même heure, pour poser les mêmes questions et s’entendre rétorquer les mêmes réponses.Elles n’en démordent jamais. En bonnes mères autoritaires, leur technique est (grossièrement) la suivante : « Fais ce que je te dis. Attention – je compte jusqu’à trois… ».Si, devenus adultes, les hommes n’ont plus droit à la fessée, ils la préféreraient peut-être à cette humiliation de se voir constamment rabaissés au statut de petits garçons.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Nina Fasciaux

Dernières nouvelles de la Russie

International

Jean Malaurie : « Dans ces temps compliqués, il est essentiel que Paris reste unie fraternellement auprès de Moscou »

Jean Malaurie est le premier homme à avoir atteint, le 29 mai 1951, le secteur du Pôle géomagnétique Nord.

 

17 décembre 2015
Des grenouilles dans la vodka

Germain Derobert : « La Russie est un pays où l’on est en proie à des rencontres qui bouleversent l’existence »

La dernière Grenouille de Nina Fasciaux

 

17 juillet 2015
Des grenouilles dans la vodka

Catherine Joffroy : « J’ai voulu prendre, à 18 ans, la nationalité soviétique »

"La Russie va surprendre le monde."

 

3 juillet 2015