La France va-t-elle inventer le 14 juillet flottant ?

C'est une maxime bien essentielle dans le gouvernement, de prévenir que les peuples ne tombent dans une sorte d'indifférence qui leur fasse penser qu'il est égal de vivre sous une domination ou sous une autre. Louis XVI, RéflexionsQuand on vient vivre en Russie, l'une des premières choses que l'on découvre est le jour férié flottant ! Comme l'agenda traditionnel qui ne mentionne pas les jours du calendrier. Seraient-ce des restes de dialectique marxiste qui visait à casser les codes d'un monde trop établi ?La vérité est plus prosaïque. « On ne gouverne pas un peuple contre ses habitudes », disait Louis XVI. En Russie, si le jour férié tombe un jour chômé, il est déplacé au jour travaillé le plus proche. De même, les horaires de travail étant traditionnellement articulés en « deux jours de travail – deux jours de repos », articuler l'agenda autour de la semaine calendaire n'a pas vraiment de sens. C'est toujours vrai aujourd'hui et il n'y a guère que l'école française à Moscou pour ignorer les jours fériés russes et appliquer les jours fériés français. Témoignage d'une république universelle ? Probablement une simple affaire de droit du travail, de statut de la fonction publique ou la nécessité d'un régime uniforme partout dans le monde.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Jean-Luc Pipon

Dernières nouvelles de la Russie

Ukraine, Irak, Gaza : bonne rentrée !

Un été de plus qui se termine. Qu'en restera-t-il ?

 

28 août 2014

La justice française ou l’amour vache

"Ici comme ailleurs, la Russie se construit dans l'adversité et difficile de dire si c'est à la lettre ou plutôt dans l'esprit"

 

18 juillet 2014

L’avenir du monde ne se joue pas au Brésil

Qui peut croire que l’avenir du monde se joue au Brésil ?

 

19 juin 2014