L’Ukraine entre Graal et trou noir

Selon Pascal, l'homme n'est ni ange, ni bête ; la vie est à la fois grave et dérisoire. En Russie, on n'est jamais avare d'anecdotes à propos de tout, y compris les sujets sérieux, comme si elles pouvaient, mieux qu'un discours, tout expliquer.Quand je vois ce qui se passe en Ukraine, quand j'analyse la position des uns et des autres, je ne comprends pas que les hommes les plus puissants de la planète se soient lancés au quart de tour dans le jeu de rôle qui se dessine un peu plus chaque jour.Si la paix dans le monde était une chose légère, les hommes politiques tiendraient les propos des Tontons flingueurs (1963). Fabius alias Paul Volfoni (Jean Lefebvre) dirait à Poutine (Fernand Naudin ou Max le menteur (Lino Ventura)) : « Écoute, on t’connaît pas, mais laisse nous t’dire que tu t’prépares des nuits blanches... des migraines... des nervous breakdown, comme on dit de nos jours. »Puis,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Jean-Luc Pipon

Dernières nouvelles de la Russie

Ukraine, Irak, Gaza : bonne rentrée !

Un été de plus qui se termine. Qu'en restera-t-il ?

 

28 août 2014

La justice française ou l’amour vache

"Ici comme ailleurs, la Russie se construit dans l'adversité et difficile de dire si c'est à la lettre ou plutôt dans l'esprit"

 

18 juillet 2014

La France va-t-elle inventer le 14 juillet flottant ?

Il faut changer le monde avant qu'il n'ait complètement rétréci.

 

3 juillet 2014