Montagnes russes

Un jour, c'est l'accalmie, parfois même l'euphorie. Le lendemain, c'est de nouveau la chute. Ça ressemble aux montagnes russes¹ et pour un peu on s'en amuserait. Sauf que c'est vraiment la guerre et quelle guerre !

D'abord celle des jeux de rôles, comme la Corée du Nord vis-à-vis des Etats-Unis, ou la Russie qui fait opportunément ses comptes avec l’Ukraine pour mieux tancer Barack Obama lors de sa prochaine visite en Russie en lui susurrant que son pays n'a peut-être plus les moyens d'agiter le Sud et de mener sa provocante politique en matière de désarmement nucléaire. Cette guerre, où menaces et subsides se succèdent avec une précision de métronome, n'est pas nouvelle et durera jusqu'à ce qu'un gouvernement va-t-en guerre, une bande de terroristes ou un simple déséquilibré parviennent à faire sauter la planète !

Pendant ce temps, pauvre, inculte et parfois affamée, la moitié de l'Humanité est à la dérive. Les plus radicaux combattent mais, après la surprise de « Nine Eleven », le monde occidental les cantonne dans des zones où on ne les entend plus : Pakistan, Afghanistan, etc. En Iran, certains vocifèrent, mais ils aboient plus qu'ils ne mordent.

Ailleurs encore, d'autres pensent. Altermondialistes, nouveaux écologistes, totalitaristes en tous genres, anticapitalistes ou simples voyous comme le « gang des barbares » qui prônent de nouveaux dogmes,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Jean-Luc Pipon

Dernières nouvelles de la Russie

Ukraine, Irak, Gaza : bonne rentrée !

Un été de plus qui se termine. Qu'en restera-t-il ?

 

28 août 2014

La justice française ou l’amour vache

"Ici comme ailleurs, la Russie se construit dans l'adversité et difficile de dire si c'est à la lettre ou plutôt dans l'esprit"

 

18 juillet 2014

La France va-t-elle inventer le 14 juillet flottant ?

Il faut changer le monde avant qu'il n'ait complètement rétréci.

 

3 juillet 2014