S'abonner, c'est rejoindre une communauté d'experts et de passionnésDécouvrir nos offres

La France va-t-elle inventer le 14 juillet flottant ?

La France va-t-elle inventer le 14 juillet flottant ?

C'est une maxime bien essentielle dans le gouvernement, de prévenir que les peuples ne tombent dans une sorte d'indifférence qui leur fasse penser qu'il est égal de vivre sous une domination ou sous une autre. Louis XVI, Réflexions Quand on vient vivre en Russie, l'une des premières choses que l'on découvre est le jour férié flottant ! Comme l'agenda traditionnel qui ne mentionne pas les jours du calendrier. Seraient-ce des restes de dialectique marxiste qui visait à casser les codes d'un monde trop établi ? La vérité est plus prosaïque. « On ne gouverne pas un peuple contre ses habitudes », disait Louis XVI. En Russie, si le jour férié tombe un jour chômé, il est déplacé au jour travaillé le plus proche. De même, les horaires de travail étant traditionnellement articulés en « deux jours de travail – deux jours de repos », articuler l'agenda autour de la semaine calendaire n'a pas vraiment de sens. C'est toujours vrai aujourd'hui et il n'y a guère que l'école française à Moscou pour ignorer les jours fériés russes et appliquer les jours fériés français. Témoignage d'une république universelle ? Probablement une simple affaire de droit du travail, de statut de la fonction publique ou la nécessité d'un régime uniforme partout dans le monde.

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Jean-Luc Pipon