S'abonner, c'est soutenir une rédaction indépendante basée à MoscouDécouvrir nos offres

Covid-19 : l’heure de vérité pour le Kremlin

Covid-19 : l’heure de vérité
pour le Kremlin

Coronavirus oblige, l’accès aux événements organisés au Kremlin en présence de Vladimir Poutine fait l’objet d’un contrôle encore plus strict qu’habituellement : la température des journalistes et de tous les employés du service de presse de l’administration présidentielle est contrôlée trois fois, et des flacons de gel hydroalcoolique sont installés à l’entrée du centre de presse. Et ce n’est que le début, estime Mikhaïl Rostovski, chroniqueur du quotidien Moskovski Komsomolets.

Dans le « meilleur des mondes » qui est en train de naître sous nos yeux, ce ne sont ni les présidents, ni les rois, ni les politiciens qui tiennent les rênes. Dans cette effrayante nouvelle réalité, tout est subordonné à la nécessité de repousser ce maudit coronavirus aussi loin que possible de soi. Néanmoins, si le rôle de la politique et de ses acteurs peut sembler reculer au second plan, il a en fait décuplé. Par exemple, l’ampleur des pertes entraînées par la crise – en Russie et dans le monde entier – dépendra, en premier lieu, de la capacité de nos dirigeants à ne pas céder à la panique, à ne pas imiter aveuglément leurs homologues étrangers, et à prendre des décisions optimales dans la situation concrète qui se présente à eux. 

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Traduit par Maïlis Destrée

Voximplant : le Skype russe s’exporte

Avec l’épidémie de Covid-19, la plateforme de communication virtuelle Voximplant a renouvelé son offre de services pour ses vingt mille entreprises clientes, et s’apprête à conquérir l’Amérique.

 

22 juin 2020