S'abonner, c'est lire ce que personne n'ose dire sur la RussieDécouvrir nos offres

Staline : un retour très conjoncturel

Staline
un retour très conjoncturel

La personnalité de Joseph Staline connaît un impressionnant regain de popularité en Russie, qui se manifeste autant dans les sondages que… sur les étals des magasins.

C’est officiel : la « marque » Staline est vendeuse. Au rayon spiritueux des supermarchés, le Petit Père des Peuples scrute la clientèle de son œil noir depuis les étiquettes récemment « relookées » de plusieurs vins géorgiens. À Tcheboksary, sur la Volga, on fabrique un saucisson baptisé « Les préceptes de Staline ». « Produit à base de chair humaine », affirment les esprits chagrins, mais « excellent », de l’avis de ceux qui y ont goûté… Dans les librairies, on ne compte plus les essais prenant la défense du généralissime de l’Union soviétique contre la « calomnie libérale occidentale », sans parler des calendriers et albums de photographies consacrés à sa vie et son œuvre.

En 2019, l’entreprise Vintorg, productrice du vin mousseux Sovetskoïe champanskoïe, a défrayé la chronique en ajoutant aux étiquettes la mention 1937, date de la première mise en vente de la boisson, certes !, mais surtout début des Grandes Purges… Les accusations de « cynisme », voire de « blasphème », proférées par une partie des intellectuels n’ont pas entamé d’un pouce les ventes de « champagne soviétique » à la veille du Nouvel An.

"Staline est un bouton de fleur qui, en s’épanouissant, libère d’innombrables pétales."

La tendance est d’ailleurs confirmée dans les sondages. Selon une enquête menée l’année dernière par le centre Levada, 51 % des Russes éprouvent « de l’admiration, du respect ou de la sympathie » pour le dictateur soviétique, contre 40 % en 2018, et seulement 31 % dix ans plus tôt. Ils sont, en outre, 70 % à estimer qu’il a « joué un rôle positif » dans l’histoire de leur pays (54 % et 39 % lors des sondages précédents).

Depuis la fin des années 1990, au classement annuel des « personnages historiques les plus populaires » établi par le même institut, Staline a souvent fait partie du top 3 et n’a jamais quitté le top 5. Depuis trois ans, il devance, en tête du classement,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Ivan Davydov

Stalinomania

Selon un sondage du centre Levada publié mi-avril, 51 % des Russes éprouvent aujourd’hui « du respect, de l’admiration ou de la sympathie » pour Staline, et seuls 14 % rejettent l’ancien dictateur en bloc. Un record historique.

 

22 avril 2019