S'abonner, c'est lire ce que personne n'ose dire sur la RussieDécouvrir nos offres

Blog.ru : La pseudo-connaissance en vogue

Blog.ru
La pseudo-connaissance en vogue

Célébrité, argent facile et possibilité de donner son avis sur tout et n’importe quoi : influenceur est la nouvelle profession à la mode en Russie.

Alexandra (Sacha) Spilberg a 21 ans, 6,5 millions d’abonnés sur YouTube et probablement des millions de roubles sur son compte en banque. Elle a entamé sa carrière il y a neuf ans en publiant des reprises de chansons célèbres. Suivie rapidement par des milliers de fans, elle s’est ensuite mise à partager les moindres détails de sa vie privée, de sa dernière après-midi de shopping au contenu précis de son frigo. Aujourd’hui, elle est sous contrat publicitaire avec de nombreuses marques, tourne dans des films et enregistre ses propres chansons.

Profession : influenceur

Les blogs à la mode sont devenus des relais très prisés par les annonceurs adeptes de la publicité ciblée. À la différence des médias généralistes, ils permettent de toucher en quelques heures des millions de clients potentiels. En Russie, la mention d’une marque par un blogueur suivi par cent mille abonnés se négocie à plus de 3 000 euros.

Idoles des jeunes, dont ils sont parfois les sources principales d’information, les influenceurs sont de toutes les soirées mondaines. Depuis quelque temps, ils sont même conviés à des conférences et des voyages de presse – des événements traditionnellement réservés aux journalistes accrédités.

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Ekaterina Pitchouguina

Danilovski, le marché des hipsters moscovites

Moscou compte actuellement vingt-cinq halles et marchés permanents. Certains, comme celui de Danilovski (situé dans le sud de la capitale), ont survécu à l’effondrement de l’Union soviétique et sont devenus de véritables centres commerciaux modernes.

 

1 novembre 2019