Autant en emporte le bus

Autant en emporte le bus

Je me demande si les chauffeurs de taxi et de bus ont conscience d’être, pour les étrangers, presque des emblèmes nationaux, étant souvent les premiers sujets d’observation du touriste curieux.La première fois que je tentai de prendre un bus en Russie, je tombai sur un chauffeur tout à fait énigmatique. Lorsque je lui demandai s’il desservait l’arrêt auquel j’essayais de me rendre, il me répondit dans un bougonnement plein de mystère :« J’en sais rien. Vous n’avez qu’à monter, vous verrez bien. »Paradoxalement, ce flegme va avec une impatience qui excède toute limite, surtout de vitesse. La conduite à Moscou est un sport particulier : les conducteurs téléphonent au volant, les chauffeurs de taxis règlent leur GPS et étudient la carte du trajet tout en s’insérant distraitement sur des voies rapides, font demi-tour au milieu d’une avenue, s’insultent, klaxonnent, multiplient les embardées et les queues de poisson.Une spécificité russe est ce minibus répondant au nom doux et imprononçable de marchroutka,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné se connecter

Marguerite Sacco

Dernières nouvelles de la Russie

Drôles de commémorations

Les Moscovites commencent à sortir d’un hiver décevant, loin de la magie des années fastes, qui prend habituellement la forme de gigantesques congères et de balcons pleins de stalactites devenus des pièges mortels. Et pour cause : 2019 a été l’année la plus chaude jamais enregistrée dans ce pays depuis que les relevés météo existent.

 

26 février 2020

Joyeuse Saint-Valentin

Le mois de février, qui arrive juste après l’enchaînement de Noël, du Nouvel An, de l’Épiphanie, et même, en Russie, de l’Ancien Nouvel An en plus du reste, semble par comparaison bien pauvre en fêtes. Fort heureusement, la Saint-Valentin est l’occasion d’apporter un peu de fantaisie à ce mois morne de fin d’hiver… Un officier de la région de Moscou est ainsi passé dans les journaux de son pays et même du nôtre, pour avoir sorti le grand jeu lors de sa demande en mariage.

 

19 février 2020

Relever tous les défis

Cette semaine le KillFish, un bar de Moscou réputé pour être assez chaud (il arrive que le patron débarque avec sa kalachnikov), s’est à nouveau illustré : l’établissement propose en effet un «Tequila Boum», cocktail qui est bien plus qu’un cocktail puisqu’il s’accompagne de toute une mise en scène. Le client doit tout d’abord enfiler un casque, ce qui n’augure rien de bon.

 

12 février 2020