Au nom de la loi !

Au nom de la loi !

J'ai lu l'autre jour dans la presse l'annonce d'un projet de loi russe étonnant. Le débuté Boris Tchernychov, qui en était à l'origine, proposait de punir certains délits en obligeant leur auteur à regarder de mauvais films russes, « particulièrement des films comiques ». Il soulignait, à raison d'ailleurs, qu'il est certains films dont le visionnage est une vraie pénitence.Tchernychov n'est pas le premier à chercher des solutions innovantes à la délinquance, même si, en matière de pénal, chacun sait qu'il vaut mieux prévenir que guérir. Aussi a-t-on vu se multiplier, sous certains tsars, des interdictions étonnantes destinées à garantir le respect de l'autorité impériale.Paul Ier, le fils mal-aimé de Catherine II, régna seulement cinq ans,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné se connecter

Marguerite Sacco

Dernières nouvelles de la Russie

Relever tous les défis

Cette semaine le KillFish, un bar de Moscou réputé pour être assez chaud (il arrive que le patron débarque avec sa kalachnikov), s’est à nouveau illustré : l’établissement propose en effet un «Tequila Boum», cocktail qui est bien plus qu’un cocktail puisqu’il s’accompagne de toute une mise en scène. Le client doit tout d’abord enfiler un casque, ce qui n’augure rien de bon.

 

12 février 2020

Un Russe peut en cacher un autre

J'ai lu dans la presse cette semaine une histoire plus russe que russe, mettant en scène deux personnages emblématiques : la « babouchka » typique et le gredin pitoyable. L'affaire commence en pleine nuit : une dame de quatre-vingt-onze ans se réveille, sentant qu'on tente de l'étouffer, et se retrouve nez-à-nez avec un voleur venu chercher argent et bijoux.

 

5 février 2020

La semaine des clichés

Il y a quelques jours, une vidéo venue de Khanty-Mansiïsk a été beaucoup partagée sur les réseaux sociaux : on y voit une jeune femme tomber du neuvième étage d'un immeuble, s'écraser dans la neige… et, quelques secondes plus tard, se relever et partir comme si de rien n'était. Elle a été conduite à l'hôpital, où il est apparu qu'elle n'avait aucune fracture ni traumatisme crânien : un bilan de santé stupéfiant après une telle chute.

 

29 janvier 2020