fbpx

La forêt ivre et la cité engloutie

La Russie, en tant que plus vaste pays du monde, recèle une impressionnante proportion de lieux étonnants qui ravissent les passionnés du dark tourism. Les immenses chantiers soviétiques, parfois abandonnés du jour au lendemain, n’y sont d’ailleurs pas pour rien, et on ne compte plus les bases militaires désertées et autres villes fantômes. Le trou creusé dans le sol jusqu’à douze kilomètres de profondeur au nord d’Arkhangelsk, que j’ai évoqué dans une précédente chronique, est un des exemples de ces chantiers laissés de côté : une fois que la vis se fut tordue, on vissa une plaque au-dessus du forage pour le fermer, et le reste fut laissé tel quel. […]

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Marguerite Sacco

Dernières nouvelles de la Russie

Opinions

Record battu

Des chercheurs russes ont récemment déclenché une polémique en France avec une investigation sur notre centenaire nationale, Jeanne Calment : celle-ci n’aurait pas, en réalité, atteint l’âge qu’on lui connaît (122 ans) : elle aurait subtilisé les papiers de sa propre mère afin de ne pas avoir à payer de droits de succession. Les Russes, eux, prétendent que la personne la plus vieille du monde est une habitante de leur pays, Kokou Istamboulova ; née le 1er juin 1889, comme l’indique son passeport, elle serait donc âgée de 129 ans. Le Daily Express, dans un article à son sujet, précise, en outre, qu’elle dit n’avoir « jamais connu un seul jour heureux dans sa vie ».Nombre de Russes battent ainsi des records étonnants et ce, […]Partager :Cliquez pour envoyer par e-mail à un ami(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur LinkedIn(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Google+(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

23 janvier 2019
Opinions

Le mot de l’année

Nous avons vu la semaine dernière le palmarès des prénoms russes de 2018 : la résurgence de l’un ou l’autre, jusqu’ici tombé dans l’oubli, ou la création de nouveaux, est de plus en plus à la mode. Il en va de même pour une liste un peu différente, assez en vogue en France également où elle est prise en charge par Le Robert : celle des « mots de l’année ».Le mot de l’année est un mot censé représenter l’ensemble de l’année qui s’est écoulée, ou évoquer un fait marquant : ainsi, nous avons eu jusqu’ici en France « selfie », « renouveau », « laïcité », « transition », et j’en passe… Cette année, le mot choisi est « bienveillance ».Cette mode est apparue à son tour en Russie en 2007. Le mot de l’année est choisi par une commission d’experts composée de linguistes, […]Partager :Cliquez pour envoyer par e-mail à un ami(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur LinkedIn(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Google+(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

16 janvier 2019
Opinions

Les prénoms russes de 2018

Comme vous le savez peut-être si vous avez lu ma chronique de l’an dernier à la même époque, chaque nouvelle année est pour moi l’occasion de me délecter des palmarès divers publiés en Russie comme partout : « les prénoms de l’année », « les mots de l’année », « les vingt faits les plus incroyables survenus à Rostov-sur-le-Don en 2018 », et j’en passe.L’évolution des prénoms est particulièrement instructive. Comme tous les ans, on retrouve les prénoms les plus populaires, qui changent peu : cette année, il s’agit à nouveau d’Alexandre pour les garçons, et de Sophia pour les filles. Mais l’apparition de prénoms nouveaux ou « inhabituels » poursuit son avancée, bien plus lente, […]Partager :Cliquez pour envoyer par e-mail à un ami(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur LinkedIn(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Google+(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

9 janvier 2019

Vous êtes actuellement hors ligne