Le Courrier de Russie

Ce que la boue nous apprend des Russes

Il existe un film d’animation russe de 1995 très étonnant et touchant : l’adaptation, en pâte à modeler, du conte du Chat botté en Russie (on ne comprend pas très bien, d’ailleurs, à quelle époque se déroule l’action, puisque l’on passe des avions à la cour de Louis XIV). Le marquis de Carabas est, dans cette version, un jeune nigaud appelé Ivan Karabassov, qui s’envole accroché à un chat américain largué par un avion d’aide humanitaire de même origine, dont la queue tournoyante lui permet de voler à la manière d’un hélicoptère.

L’épisode du départ de Russie, qui dure quelques secondes, permet d’attraper un fragment de « russisté » très bref, mais ô combien profond : Karabassov emporte avec lui sa vodka, sa balalaïka, et… met dans sa poche une poignée de terre boueuse. Au cours de son périple, […]