Ce que la boue nous apprend des Russes

Il existe un film d’animation russe de 1995 très étonnant et touchant : l’adaptation, en pâte à modeler, du conte du Chat botté en Russie (on ne comprend pas très bien, d’ailleurs, à quelle époque se déroule l’action, puisque l’on passe des avions à la cour de Louis XIV). Le marquis de Carabas est, dans cette version, un jeune nigaud appelé Ivan Karabassov, qui s’envole accroché à un chat américain largué par un avion d’aide humanitaire de même origine, dont la queue tournoyante lui permet de voler à la manière d’un hélicoptère.

L’épisode du départ de Russie, qui dure quelques secondes, permet d’attraper un fragment de « russisté » très bref, mais ô combien profond : Karabassov emporte avec lui sa vodka, sa balalaïka, et… met dans sa poche une poignée de terre boueuse. Au cours de son périple, […]

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Marguerite Sacco

Dernières nouvelles de la Russie

Opinions

Une datcha dans l’Altaï

Altaï. Ivre, il vole un panneau de signalisation pour s’en servir de pelle. Alors que la température fraîchit déjà dans la capitale russe, je me rappelle avec nostalgie une rencontre pleine d’enseignement, faite il y a quatre ans dans les derniers beaux jours moscovites d’automne, et qui m’a, depuis, laissée songeuse. Alors que je cours, un après-midi de septembre, d’un supermarché à un bureau administratif (on déambule rarement pour le plaisir dans les grosses artères de la capitale), j’aperçois un étal de plusieurs mètres où un monsieur vend des livres. Or, je cherche justement un petit manuel de vieux-russe, et m’arrête pour jeter un coup d’œil : un recueil de citations de Staline, un livre pour apprendre le russe, des poèmes du XVIIIe… Je m’apprête à passer mon chemin, lorsque le vendeur me harponne : « Bonjour, […] Partager :Cliquez pour envoyer par e-mail à un ami(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur LinkedIn(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Google+(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

12 septembre 2018
Opinions

Les drôles d’inventions des Russes

Savez-vous que le mot « robot », si répandu aujourd’hui, vient du slave ? La diffusion planétaire d’un mot de cette origine est un fait suffisamment rare pour qu’on le souligne : c’est l’écrivain tchèque Karel Čapek qui, en 1920, l’invente et en fait le titre d’une de ses pièces de théâtre. Ce néologisme est dérivé du mot « rabota », que les russophones connaissent bien : « travail », voire « corvée ». Rabota est lui-même formé sur rab, « l’esclave » : bref, un robot, c’est une machine corvéable, qui fait la besogne à votre place. (Attention, il n’a aucun rapport avec le rabot, quant à lui apparenté à l’anglais rabbit en raison de son manche dépassant comme une oreille de lapin !) Que le robot trouve son origine dans le lexique slave ne m’a pas trop surprise, […] Partager :Cliquez pour envoyer par e-mail à un ami(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur LinkedIn(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Google+(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

5 septembre 2018
Opinions

La forêt ivre et la cité engloutie

La Russie, en tant que plus vaste pays du monde, recèle une impressionnante proportion de lieux étonnants qui ravissent les passionnés du dark tourism. Les immenses chantiers soviétiques, parfois abandonnés du jour au lendemain, n’y sont d’ailleurs pas pour rien, et on ne compte plus les bases militaires désertées et autres villes fantômes. Le trou creusé dans le sol jusqu’à douze kilomètres de profondeur au nord d’Arkhangelsk, que j’ai évoqué dans une précédente chronique, est un des exemples de ces chantiers laissés de côté : une fois que la vis se fut tordue, on vissa une plaque au-dessus du forage pour le fermer, et le reste fut laissé tel quel. […] Partager :Cliquez pour envoyer par e-mail à un ami(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur LinkedIn(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Google+(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

29 août 2018