Le miracle moscovite – Quand le Mondial révèle une autre Russie

Moscou, le 1er juillet 2018 au soir. Il y a quelques minutes, le gardien russe Igor Akinfeev a arrêté miraculeusement, du bout de son pied gauche projeté en l’air, un penalty de l’attaquant espagnol Iago Aspas. L'équipe nationale, la Sbornaïa, est en quart de finale de la Coupe du monde, les rues et les places de la capitale s’emplissent d’une foule en délire.Des dizaines de milliers de Russes sont descendus fêter cette victoire dans les rues de Moscou, et pas seulement des amateurs de football. « Je ne sais pas comment je me suis retrouvée ici, c’est comme si mes jambes m’avaient portée vers la foule, confie Tamara Iskhakova, retraitée de 62 ans. Je ne m’intéresse pas vraiment au football, et surtout, je n’aurais jamais pensé qu’il pouvait rassembler les gens à ce point. Les hommes politiques n’arrêtent pas de nous parler des valeurs qui rassemblent. Eh bien, en voilà une, et une vraie ! Qui vaut mieux que beaucoup d’autres. »
« La réalité détonnait complètement par rapport à l’image de misère universelle, de grisaille et de désolation à laquelle les grands médias ont habitué l’Occidental moyen. »
La dernière explosion d’euphorie collective, à Moscou –plusieurs restaurants avaient même sorti des tables sur le trottoir et offraient le champagne à tous les passants !

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Boris Iounanov

Dernières nouvelles de la Russie

La météo, le baromètre de l’âme russe

Tandis que l’Europe occidentale se remet tant bien que mal d’une vague de chaleur record (+ 42°C à Paris, + 38 à Berlin), la Russie grelotte. Dans la nuit du 31 juillet, le thermomètre est tombé à + 4 à Moscou. « Encore une preuve que la Russie n’est pas l’Europe et qu’elle suit sa propre voie », ironise-t-on sur les réseaux sociaux du pays.

 

2 août 2019

Russie-Ukraine :
Le temps de la raison

Serviteur du peuple, le parti du nouveau président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a remporté une victoire éclatante aux législatives le 21 juillet, qui devrait avoir un effet positif sur les relations entre Kiev et Moscou. Après dépouillement de 90 % des bulletins, Serviteur du peuple rassemble 43,10 % des suffrages, soit plus de trois fois plus que son principal concurrent.

 

24 juillet 2019

Nominations à la tête de l’UE :
Moscou jugera sur pièces

Au terme de plusieurs jours d’âpres discussions, les chefs d’État et de gouvernement des vingt-huit membres de l’Union européenne se sont accordés sur les nominations aux postes clefs de l’institution. À Moscou, les réactions sont plutôt réservées.

 

10 juillet 2019