Métaphysique des poils en Russie

J’ai parlé dans une chronique récente des moustaches de Pierre le Grand, qui lui avaient valu (entre autres chefs d’accusation) d’être caricaturé en chat. Cependant, je ne me suis pas attardée sur un fait bien connu de l’histoire russe qui y est souvent rattaché : l’impôt sur les barbes. Le tsar, rentrant de son premier voyage en Occident peu avant l’année 1700, exigea que les hommes russes se rasent la barbe : finies, les faces broussailleuses de l’ancien monde ! Faire peau neuve, c’était avant tout faire peau nette. Un oukase parut, et tous durent passer chez le barbier… Des barbiers, il y en avait d’ailleurs trop peu, mais qu’à cela ne tienne : Pierre le Grand, qui était habile de ses mains, s’estima suffisamment adroit pour raser lui-même ses amis lors des soirées qu’il faisait donner, épaulé parfois par un bouffon qui avait ordre de gifler les récalcitrants.

Des récalcitrants, il y en eut, […]

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Marguerite Sacco

Dernières nouvelles de la Russie

Opinions

Démasqués

Nous fêtons avec cet article le premier anniversaire de la chronique Café Kreml : un an d’anecdotes et d’observations sur la Russie d’hier et d’aujourd’hui, sa langue, ses habitudes, et pourtant… Pourtant, même si vous les avez toutes lues (et je vous en remercie), ce n’est pas suffisant pour se fondre dans la masse une fois sur place. Eh oui : le Français le plus éclairé sur les usages russes reste mystérieusement repérable à mille lieues à la ronde par les locaux. Les Russes sont dotés d’un étonnant sixième sens, qui veut que, même si vous ne dites rien, on le voit : vous êtes français ou, en tout cas, vous n’êtes pas russe. […] Partager :Cliquez pour envoyer par e-mail à un ami(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur LinkedIn(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Google+(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

21 novembre 2018
Opinions

Comment hacker l’hiver russe

Dans ma dernière chronique, j’ai évoqué cet accessoire russe indémodable qu’est le platok, autrement dit le foulard que les femmes se nouent avec grâce autour de la tête pour se préserver des frimas. Quoique ne maîtrisant pas moi-même cet art slave ‒ je ressemble plutôt à E.T. déguisé en chien lorsque je m’y essaie ‒ j’en ai compris l’intérêt : protéger du froid mais aussi (et surtout) protéger votre brushing de l’écrasement certain qu’il subirait sous une chapka. À force de côtoyer les Russes, j’ai appris un certain nombre de trucs et astuces pour survivre à l’hiver local, qui reste pour tout étranger un ennemi légendaire. Ce fut une vendeuse qui me mit la puce à l’oreille le jour où, prenant le problème de la température à bras-le-corps, […] Partager :Cliquez pour envoyer par e-mail à un ami(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur LinkedIn(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Google+(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Crédits Image : RIAN14 novembre 2018
Opinions

À vos marques, prêts, chapkas

L’hiver est, esthétiquement, une saison très intéressante à vivre en Russie ; on voit fleurir dans les rues les tenues chaudes qui ont fait l’étonnement et l’admiration des étrangers durant des siècles, et il est étonnant de voir que la plupart des Russes s’habillent avec des marques occidentales… mais à la russe. La première amie que je m’étais faite en arrivant à Moscou me donna un jour rendez-vous début novembre – sous la neige, donc – et je vis alors cette ravissante jeune fille d’à peine vingt ans arriver dans ce qui ressemblait pour moi à un costume traditionnel de babouchka : jupe de grosse laine tombant aux chevilles, et la tête enroulée dans un foulard à fleurs. […] Partager :Cliquez pour envoyer par e-mail à un ami(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur LinkedIn(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Google+(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

7 novembre 2018

Vous êtes actuellement hors ligne