S'abonner, c'est lire ce que personne n'ose dire sur la RussieDécouvrir nos offres

Gagner les élections en Russie : mode d’emploi

Gagner les élections en Russie : mode d’emploi

Le parti d’opposition Parnas d’Alexeï Navalny n’a recueilli que 2 % des voix aux élections régionales du 13 septembre dernier en Russie. Pourquoi un chiffre aussi faible ? La raison première et la plus souvent invoquée : la pression intense du pouvoir, dont le parti a été victime. En effet, Parnas n’a pu se présenter que dans une région, celle de Kostroma, au lieu des quatre prévues par ses dirigeants. Les commissions électorales de Kalouga, Magadan et Novossibirsk ont refusé d’enregistrer ses candidats, considérant que leurs signatures de soutien étaient fausses. Pendant la campagne, plusieurs membres de Parnas ont été interpellés, l’un d’entre eux, Andreï Pivovarov, se trouvant toujours en prison, accusé d’usage illégal de la banque de données de la police. La télévision de Kostroma a diffusé des émissions dénigrant les candidats du parti, les accusant notamment de servir les intérêts américains et de fomenter une révolution en Russie. Mais les opposants ne se sont pas laissés intimider : des dizaines de sympathisants de Parnas sont allés de Moscou à Kostroma pour les soutenir sur place. Ilia Iachine, principal candidat aux élections, a rencontré les électeurs dans chaque petite ville de la région, les militants ont fait le tour des villages. L’un d’entre eux, Misha Bonch-Osmolovskiy, regrette, sur son blog, que ces rencontres avec les opposants aient attiré si peu de monde : « À Vokhma, il y avait dix personnes, dont deux SDF et trois enfants... Notre meilleure rencontre a rassemblé 30 personnes, soit 1 % de la population de Kologriv. Au final, nous avons recueilli 20 voix dans cette ville », confie-t-il. Il explique cet échec par une « apathie générale » de la population russe.« Nous avons été vaincus par la passivité, le manque de volonté et la dépression générale », poursuit-il. Pour y remédier, le blogueur a des tas d’idées que son parti aurait pu réaliser, à condition d’avoir plus de temps et de moyens.

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Inna Doulkina