Le débat sur l'environnement est central pour les Moscovites, qui suivent attentivement tous les rapports faisant état de dépassements des seuils de pollution. En cause : les rejets toxiques des usines, mais aussi, et surtout – dans une ville où circulent chaque jour des millions de voitures – les gaz d'échappement.

Lire l'article