fbpx

Le 18 janvier 2019, un tribunal de Grozny a décidé l'annulation d’une grande partie des 13,3 milliards de roubles (un peu plus de 177 millions d’euros) que la Tchétchénie doit à la compagnie. Plusieurs autres « sujets de la Fédération » ont aussitôt exigé que leur ardoise soit aussi effacée.

Lire l'article

Vous êtes actuellement hors ligne