fbpx

Vu de Russie : la dérussification «absurde» des gares d’Ukraine

L'Ukraine s'est attelée à la réalisation d’un projet de son ministre de l'infrastructure, Volodymyr Omelyan, visant à la « dérussification » totale des chemins de fer du pays. Maxime Youssine, chroniqueur pour Kommersant, tout juste de retour de Kiev et de Lvov, réfléchit aux causes et aux conséquences de ce geste. La décision du ministre ukrainien de l’infrastructure, Volodymyr Omelyan, prévoit, dès le mois de décembre, la dérussification de l’ensemble des gares, trains inter-cités et trains de banlieue du pays. Toutes les annonces, noms de gares et tableaux d’informations devront dès lors être présentés en deux langues seulement : en ukrainien et en anglais.Quand la nouvelle a été débattue dans les médias nationaux,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Traduit par Julia Breen

Dernières nouvelles de la Russie

Société

Mezen : un village
au chevet de son hôpital

À Mezen, petite ville du Grand Nord russe, les retraités se sont organisés pour financer la rénovation de l’hôpital municipal. Un reportage du magazine Ogoniok.

 

12 avril 2019
International

Nikolaï Patrouchev : « Les sanctions occidentales nous stimulent »

Nikolaï Patrouchev est le secrétaire du Conseil de sécurité de Russie. Dans l'une de ses rares interviews, accordée au journal Izvestia, il expose le point de vue de Moscou sur une série de grandes questions internationales.

 

8 avril 2019
International

Damanski
Le souvenir russo-chinois à ne pas réveiller

Il y a un demi-siècle, en mars 1969, l’île Damanski (dans la région du Primorié) était le théâtre d’un conflit armé entre l’URSS et la Chine. Ce litige frontalier a redessiné en profondeur les grandes alliances internationales, notamment en engageant un rapprochement entre la Chine et les États-Unis.

 

25 mars 2019