Vu de Russie : la dérussification «absurde» des gares d’Ukraine

L'Ukraine s'est attelée à la réalisation d’un projet de son ministre de l'infrastructure, Volodymyr Omelyan, visant à la « dérussification » totale des chemins de fer du pays. Maxime Youssine, chroniqueur pour Kommersant, tout juste de retour de Kiev et de Lvov, réfléchit aux causes et aux conséquences de ce geste. La décision du ministre ukrainien de l’infrastructure, Volodymyr Omelyan, prévoit, dès le mois de décembre, la dérussification de l’ensemble des gares, trains inter-cités et trains de banlieue du pays. Toutes les annonces, noms de gares et tableaux d’informations devront dès lors être présentés en deux langues seulement : en ukrainien et en anglais.Quand la nouvelle a été débattue dans les médias nationaux,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Traduit par Julia Breen

Dernières nouvelles de la Russie

Igor Kolomoïski : « La guerre dans le Donbass sert les intérêts de Washington »

Le milliardaire Igor Kolomoïski, revenu en Ukraine fin mai après deux ans d'exil, est souvent qualifié de « parrain » du nouveau pouvoir à Kiev. Dans un entretien accordé à l'hebdomadaire ukrainien Novoïe Vremia, il s'est longuement exprimé sur la situation économique du pays et sur le conflit dans le Donbass.

 

19 juillet 2019

Les Russes en mal de solidarité

« Les Russes ont la nostalgie du « nous », dont témoignent leurs accès chroniques de néo-stalinisme. Dans leur esprit, l’URSS apparaît aujourd’hui comme un pays des merveilles, où ils étaient tous frères et vivaient de victoires communes. » L’écrivain Andreï Desnitski revient sur trente ans d’aspirations des Russes.

 

25 juin 2019

Vente d’armes :
la Russie se place sur le marché de l’occasion

En mai dernier, un décret gouvernemental a simplifié la procédure de revente d’armes russes à des pays tiers. Une mesure prise afin de contourner les sanctions américaines.

 

4 juin 2019