Réfugié de Slaviansk : « Il n’y a jamais eu aucun cessez-le-feu »

Andreï Khartchenko, garagiste, 51 ans, vivait à Slaviansk depuis sa naissance. Il a quitté la ville fin juin, avec sa femme et ses cinq enfants. Ils ont trouvé refuge chez une connaissance, à Donetsk. Récit à la première personne.Un autre témoignage à découvrir ici.« À Slaviansk, plus rien ne marche, les gens ne peuvent plus travailler. Même la boulangerie a arrêté de fonctionner. La plupart des immeubles sont détruits : la ville ressemble au décor d’un film d’action – sauf que les morts sont bien réels.Nous avons quitté Slaviansk, avec ma femme et mes enfants, le 30 juin. Notre voisine, une femme de 80 ans, a fait des stocks de provision : les vieux,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Rusina Shikhatova

Dernières nouvelles de la Russie

Le retour du grand roman russe

En 2015, le premier roman de Gouzel Iakhina, Zouleikha ouvre les yeux, s'imposait dans la littérature russe. Ce récit de la dékoulakisation est aujourd’hui traduit en 16 langues. Le Courrier de Russie a rencontré sa traductrice française, Maud Mabillard.

 

16 février 2018

Norilsk, une ville nickel

Visite guidée de Norilsk, considérée comme l'une des villes les plus froides et les plus polluées du monde.

 

21 novembre 2017

Tastin’France : des viticulteurs français à l’assaut du marché russe

Business France a organisé une série de dégustations de vins et spiritueux français en Russie et CEI baptisée Tastin’France.

 

6 novembre 2017