Souscrivez à l'Offre Découverte : 2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de RussieJe souscris à l'Offre Découverte

Dans la peau d’un volontaire russe à l’Est de l’Ukraine

Dans la peau d’un volontaire russe à l’Est de l’Ukraine

Kiev a interdit l’accès du territoire ukrainien à tous les hommes russes âgés de 16 à 60 ans. C’est pourquoi l’écrivain et journaliste Sergueï Chargounov a traversé la frontière russo-ukrainienne clandestinement, à bord d’un camion qui emmenait à Donetsk un groupe de volontaires russes partis rejoindre les insurgés ukrainiens dans leur lutte contre le régime de Kiev. Dans un billet rédigé pour Kommersant, Sergueï Chargounov retrace ses impressions d’un pays en pleine guerre civile. Ukraine dans la peau estNous sommes 20 hommes dans le Kamaz. Ce jeune portant un bandana est moscovite, cet autre est quasiment un vieillard, et voilà un cosaque moustachu en toque de fourrure. Ils en sont convaincus : ils vont prêter assistance aux leurs. Certains sont déjà partis comme ça, autrefois – en république du Dniestr [ou Transnistrie], comme volontaires. Les hameaux défilent sur le bord de la route, les gens sortent sur le bas-côté. Ils saluent de la main. Une petite vieille nous bénit depuis le seuil de sa chaumière.

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Souscrivez à l'Offre Découverte :
2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de Russie

Je souscris sans CB

Déjà abonné ?

Se connecter