Conférence de presse de Viktor Ianoukovitch en direct

En fuite depuis le 22 février, l'ex-président ukrainien Viktor Ianoukovitch tient sa première conférence de presse à Rostov-sur-le-Don, vendredi 28 février. Suivez la en direct avec Le Courrier de Russie18h25 : Conclusion "Je voudrais m'adresser à tous ceux qui croient représenter le pouvoir légitime de l'Ukraine. Arrêtez ! Votre fin est proche. Jamais le peuple ukrainien ne voudra vivre dans le même pays que vous. Partez ! Ne portez plus malheur au peuple ukrainien.Je veux aussi demander pardon à tous ceux qui souffrent et continuent de souffrir. Tant que je serai vivant je ferai tout pour rester jusqu’à la fin avec le peuple ukrainien. Je ne m'allierai jamais avec ces salopards qui sont désormais au pouvoir et avec ces nationalistes de Bandera. Si j'étais en Ukraine maintenant, je me serais incliné devant tous les Ukrainiens indépendamment du camp qu’ils ont choisi. Je suis d'ailleurs certain que pour le pouvoir actuel, il n'y a pas de peuple ukrainien. Ce sont pour eux des résidus de bois. Mais la vérité triomphera toujours."18h15 : "Je n'ai jamais eu de comptes à l'étranger. Je déclare tous mes revenus."18h10 :  "J'ai vécu 52 ans dans l'Est ukrainien. Je connais leur mentalité. Tant que les gens travaillent dans des usines ou dans des mines, tant qu'ils touchent leur salaire, ils ne descendent pas dans la rue. Mais le jour où les gens ne recevront plus leur salaire, dans ce cas, l'Ukraine de l'Est se soulèvera et je ne souhaite à personne de se trouver sur son chemin."18h05 : Sur la suspension de l'accord avec l'UE "Quand nous avons pesé le poids des conséquences d'un accord de libre échange avec l'UE,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Traduit par Thomas Gras

Dernières nouvelles de la Russie

Tatarstan : la langue tatare devient facultative

L'enseignement du tatar n'est plus obligatoire dans les écoles du Tatarstan. Ekaterina Khodjaeva revient sur un bras de fer linguistique.

 

30 novembre 2017

Sous pression, le boulanger homophobe Sterligov revend sa chaîne moscovite

L'entrepreneur super-orthodoxe et ouvertement homophobe German Sterligov a annoncé la revente de ses boulangeries Khleb i sol à Moscou.

 

8 novembre 2017

La bande son de la révolution russe

De la Marseillaise à Hatikvah, quelles étaient les chansons populaires parmi les révolutionnaires russes en 1917 ?

 

27 octobre 2017