Pourquoi Viktor Ianoukovitch n’a pas signé l'accord avec l'UE

Pourquoi Viktor Ianoukovitch n’a pas signé l’accord avec l’UE

C’est la question que se posent actuellement les Ukrainiens réunis sur la place de l'Indépendance à Kiev, aussi bien que les commissaires européens à Bruxelles. La revue russe Ekspert propose sa vision des faits. Viktor Ianoukovitch a étonné tout le monde en annonçant, une semaine avant le sommet de Vilnius, que l’Ukraine ne signerait pas l’accord d’association avec l’Union européenne. Les partenaires européens, peu habitués à ces façons, sont restés un moment stupéfaits.La population ukrainienne, à qui toutes les chaînes télévisées unanimes expliquaient depuis plusieurs mois d’affilée combien le pays avait avantage à l’intégration dans l’UE, est entrée en fureur. Les rues de nombreuses villes du pays se sont emplies de manifestants défilant aux cris de « L’Ukraine, c’est l’Europe » et maudissant le gouvernement ukrainien vendu à Moscou.Que s’est-il donc passé, en réalité ? Pourquoi Ianoukovitch a-t-il promis la signature de l’accord à la population pour finalement ne pas tenir cette promesse ?Ianoukovitch a commis deux erreurs. La première : le président ukrainien a manqué de perspicacité dans son estimation des propositions qui lui avaient été faites par l’Union européenne.Il est important de souligner que, dans le projet visant à attirer l’Ukraine dans l’UE,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Traduit par Julia Breen

Dernières nouvelles de la Russie

Igor Kolomoïski : « La guerre dans le Donbass sert les intérêts de Washington »

Le milliardaire Igor Kolomoïski, revenu en Ukraine fin mai après deux ans d'exil, est souvent qualifié de « parrain » du nouveau pouvoir à Kiev. Dans un entretien accordé à l'hebdomadaire ukrainien Novoïe Vremia, il s'est longuement exprimé sur la situation économique du pays et sur le conflit dans le Donbass.

 

19 juillet 2019

Les Russes en mal de solidarité

« Les Russes ont la nostalgie du « nous », dont témoignent leurs accès chroniques de néo-stalinisme. Dans leur esprit, l’URSS apparaît aujourd’hui comme un pays des merveilles, où ils étaient tous frères et vivaient de victoires communes. » L’écrivain Andreï Desnitski revient sur trente ans d’aspirations des Russes.

 

25 juin 2019

Vente d’armes :
la Russie se place sur le marché de l’occasion

En mai dernier, un décret gouvernemental a simplifié la procédure de revente d’armes russes à des pays tiers. Une mesure prise afin de contourner les sanctions américaines.

 

4 juin 2019