Le Courrier de Russie

Frappes américaines contre une base syrienne : et maintenant ?

Dans la nuit du 6 au 7 avril, le président Donald Trump a ordonné le bombardement de la base aérienne gouvernementale syrienne de l’aérodrome de Shayrat, dans la province de Homs. Le gouverneur de la région, Talal al Barazi, a confirmé que les frappes américaines avaient fait des victimes et des blessés. Ces tirs ont été décidés en réponse à l’attaque chimique de Khan Cheikhoun, attribuée à Damas, qui a fait des dizaines de morts le 4 avril. Elena Souponina, conseillère du directeur de l’Institut russe des recherches stratégiques, tire les premières conclusions de l’événement pour Kommersant FM.

Kommersant : Quel sera l’impact de ces frappes sur les relations des deux pays ?

Elena Souponina : Outre des officiers syriens, des militaires iraniens se trouvaient aussi sur cette base de Shayrat, et on ne peut donc pas exclure des victimes supplémentaires. La base abritait – et abrite – la direction de l’opération anti-terroriste en Syrie, […]