Vu de Turquie : le meurtrier de l’ambassadeur Karlov n’était pas un loup solitaire

Lundi 19 décembre, l’ambassadeur russe en Turquie, Andreï Karlov, a été abattu d’une balle dans le dos alors qu’il prononçait un discours dans une galerie d’art, à Ankara. Toğrul İsmayıl, politologue à l’Université d’économie et de technologie d’Ankara, spécialiste des relations russo-turques, a expliqué au Courrier de Russie comment cet assassinat était perçu en Turquie. Le Courrier de Russie : Comment la Turquie réagit-elle à l’assassinat de l’ambassadeur russe ?Toğrul İsmayıl : À l’université, sur les réseaux sociaux, en ville… tout le monde ne parle que de ça. Et personne ne s’y attendait. Bien sûr, les Turcs étaient contre les agissements de la Russie en Syrie, mais de là à approuver l’assassinat de l’ambassadeur... Bien au contraire ! Tuer un homme dont la vocation était d’œuvrer pour la paix : c’est un geste qui indigne et révolte la grande majorité de la population. Beaucoup de nos diplomates ont été victimes d’attentats dans le passé, et nous connaissons la douleur que les Russes éprouvent en ce moment. Mais c’est la première fois qu’un ambassadeur est attaqué sur le territoire turc, et, qui plus est, le représentant d’un pays partenaire. Nous avons vécu récemment une crise dans nos relations, et nos pays viennent tout juste de reprendre le dialogue. Dans ce contexte, cet assassinat est manifestement une provocation,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Propos recueillis par Rusina Shikhatova

Dernières nouvelles de la Russie

Le retour du grand roman russe

En 2015, le premier roman de Gouzel Iakhina, Zouleikha ouvre les yeux, s'imposait dans la littérature russe. Ce récit de la dékoulakisation est aujourd’hui traduit en 16 langues. Le Courrier de Russie a rencontré sa traductrice française, Maud Mabillard.

 

16 février 2018

Norilsk, une ville nickel

Visite guidée de Norilsk, considérée comme l'une des villes les plus froides et les plus polluées du monde.

 

21 novembre 2017

Tastin’France : des viticulteurs français à l’assaut du marché russe

Business France a organisé une série de dégustations de vins et spiritueux français en Russie et CEI baptisée Tastin’France.

 

6 novembre 2017