S'abonner, c'est découvrir la Russie sans préjugés ni concessionsDécouvrir nos offres

Affaire Karlov : comment assure-t-on la sécurité des ambassadeurs russes ?

Affaire Karlov : comment assure-t-on la sécurité des ambassadeurs russes ?

L’ambassadeur de Russie en Turquie, Andreï Karlov, a été abattu dans le dos, lundi 19 décembre, alors qu’il prononçait un discours dans une galerie d’art d’Ankara. Alexandre Mikhaïlov, major-général de réserve du FSB et membre du Conseil russe de politique extérieure et de défense, revient, pour Le Courrier de Russie, sur la protection et la sécurité des ambassadeurs russes à l'étranger. Le Courrier de Russie : Qui assure la sécurité des ambassadeurs ?Alexandre Mikhaïlov : La convention internationale de Vienne stipule que la sécurité des représentations diplomatiques et des diplomates incombe au pays d'accueil. Elle est assurée par la police et les services spéciaux. Le service de sécurité de l’ambassade ne protège que le périmètre interne des enclaves diplomatiques – c’est une pratique mondiale, qui concerne tous les diplomates.LCDR : En d’autres termes, c'était à la police turque de protéger Andreï Karlov lors de cette exposition ?A.M. 

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Propos recueillis par Junzhi Zheng

Menace terroriste en Russie : La piste kirghize

Le 17 avril dernier, le FSB arrêtait Abror Azimov, un des organisateurs présumés de l’attentat du métro de Saint-Pétersbourg, qui avait fait 16 morts. Originaire du Kirghizistan, tout comme Akbarjon Djalilov, l'homme aurait agi pour le compte du Bataillon de l'Imam Shamil.

 

28 décembre 2017