L’armée syrienne poursuit son offensive, la CEI protège ses frontières

Le 16 octobre, les troupes du président syrien Bachar el-Assad ont attaqué une nouvelle zone de front, dans le nord du pays, à proximité d'Alep. Une avancée qui a été rendue possible grâce aux frappes aériennes russes, rapporte la chaîne télévisée libanaise Al Mayadeen. Les troupes régulières, à l’issue d’un combat contre les groupuscules Ahrar al-Sham et Jaïsh al-Moujahidin, ont pris le contrôle de la ville d'Al-Wadih. Selon la chaîne libanaise, l’objectif des troupes gouvernementales est de débloquer ce tronçon de la route entre Alep et Damas.Damas a officiellement demandé à ses adversaires de déposer les armes, et aux citoyens syriens de rester loin des combats. Alep, à 355 kilomètres au nord de Damas, est actuellement divisée en deux : l'armée régulière contrôle l'ouest de la ville, tandis que la partie orientale est aux mains des adversaires du régime.De son côté, Moscou a indiqué vendredi à travers la voix du vice-chef de l'état-major de l'armée russe, Andreï Kartapolov, que les navires russes croisant en mer Méditerranée pourraient si besoin être impliqués dans les frappes contre l'Etat islamique en Syrie. Ce dernier a également fait savoir que l'aviation russe avait réalisé au total, depuis les premières frappes effectuées le 30 septembre,  

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

LCDR

Dernières nouvelles de la Russie

Quand la traduction précède l’édition originale

Il est de coutume, pour les traducteurs, de découvrir un texte en langue étrangère, de s’en enthousiasmer et de le traduire. C’est le circuit normal. Mais il arrive – rarement – que le cours des choses s’inverse. C’est le cas de Nastia, d’Andreï Alexandrov.

 

15 mars 2019

Deux sommes sur Dostoïevski

Deux sommes sur Dostoïevski Les éditions des Syrtes publient Dostoïevski, un écrivain dans son temps1 de l’Américain Joseph Frank, spécialiste mondialement reconnu de l’auteur de Crime et Châtiment. Paru en anglais en cinq tomes, dans les années 1970, cet ouvrage exceptionnel a été condensé en un volume par l’auteur en 2010, avec une préface inédite. […]

 

15 mars 2019

Interpol, théâtre de la crise russo-occidentale

Réunie à Dubaï le 21 novembre, la 87e Assemblée générale d’Interpol a élu le Sud-Coréen Kim Jong-yang à la présidence de l’organisation, au détriment du candidat russe Alexandre Prokoptchouk. Habituellement peu médiatisé, l’événement avait, cette fois, des airs de guerre diplomatique.

 

26 novembre 2018