Etat Islamique, Photographie de propagande de l'Etat islamique. Crédits : IE/DR

L’État islamique est-il une menace pour la Russie ?

Les menaces proférées début septembre par les combattants de l’État islamique (EI) de lancer une guerre en Tchétchénie et dans le Caucase russe sont passées quasiment inaperçues en Russie. Seul le président tchétchène Ramzan Kadyrov y a répondu, promettant d'éliminer tous ceux qui s’en prendraient à la Fédération de Russie, alors que, de son côté, Moscou refusait de rejoindre la coalition internationale de lutte contre les djihadistes de l'EI. Qu'est-ce que la Russie doit craindre de l’État islamique ? : Le Courrier de Russie a posé la question à Xavier Le Torrivellec, spécialiste de l’islam en Russie.Le Courrier de Russie : Les menaces de l'EI doivent-elles être prises au sérieux par Moscou ?Xavier Le Torrivellec : Ce ne sont pas des paroles en l'air, et la Russie en est tout à fait consciente. La menace terroriste islamiste a toujours existé sur le sol russe, et Moscou a pris la mesure du problème il y a déjà longtemps. Toutefois, le danger prend ici une nouvelle dimension, puisque l'EI a la volonté de créer un Empire, c’est-à-dire un État universel sur la base d’une politique expansionniste : il veut conquérir de nouveaux territoires, comme l'Est de la Turquie – et pourquoi pas, à terme, le Caucase russe.LCDR : Que ferait la Russie ?X.L.T. : Si cela devait se produire, les Russes répondraient par la force. La Russie, tout comme la Turquie d'ailleurs, est un ancien empire, qui continue parfois d’agir comme tel. En Turquie la question kurde relève de cet héritage impérial. En Russie, les peuples turciques sont encore fidèles à leur culture musulmane. De vieux empires ont donc à affronter un Empire post-moderne.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Thomas Gras

Dernières nouvelles de la Russie

Tatarstan : la langue tatare devient facultative

L'enseignement du tatar n'est plus obligatoire dans les écoles du Tatarstan. Ekaterina Khodjaeva revient sur un bras de fer linguistique.

 

30 novembre 2017

Sous pression, le boulanger homophobe Sterligov revend sa chaîne moscovite

L'entrepreneur super-orthodoxe et ouvertement homophobe German Sterligov a annoncé la revente de ses boulangeries Khleb i sol à Moscou.

 

8 novembre 2017

La bande son de la révolution russe

De la Marseillaise à Hatikvah, quelles étaient les chansons populaires parmi les révolutionnaires russes en 1917 ?

 

27 octobre 2017