Le Courrier de Russie

Erevan : oui à la manifestation, non à Maïdan

Plusieurs milliers de personnes manifestent depuis près d’une semaine dans le centre d’Erevan, la capitale arménienne, contre la décision du gouvernement d’augmenter de 17 % les tarifs de l’électricité. Selon les autorités policières, plus de 200 manifestants ont été arrêtés et au moins 25 personnes, dont 11 policiers, ont été blessées au cours de violences qui ont éclaté en marge des rassemblements. Que se passe-t-il en Arménie ? Le Courrier de Russie a discuté avec des Erevanais.

Note : 1 dollar = 472 drams ; 1 euro = 529 drams

Après plusieurs jours passés à suivre la contestation sur Internet, Vika, 29 ans, a finalement décidé de rejoindre le mouvement de protestation, mercredi 24 juin, afin de soutenir « les siens ». « Cela fait deux ans de suite que les tarifs de l’électricité augmentent, alors que les salaires stagnent. On nous vole. J’ai payé 63 dollars de facture pour le mois de mai, alors que je n’étais à la maison qu’à partir de 22h le soir », dénonce la jeune femme, qui gagne environ 340 dollars par mois, soit près du double du salaire moyen dans ce pays qui compte un peu plus de 3 millions d’habitants.

La crise sociale que traverse actuellement l’Arménie a débuté le 8 mai dernier, lorsque le distributeur arménien d’électricité s’est adressé à la commission étatique chargée des services publics en vue d’élever ses prix : de 41,85 à 58,93 drams le kilowatt/heure de jour et de 31,85 à 48,93 drams de nuit, […]