communiste

L’Ukraine interdit dans une même loi les idéologies communiste et nazie

La Rada suprême ukrainienne a adopté le 9 avril à la majorité des voix quatre lois «  Sur la condamnation des régimes totalitaires communiste et national-socialiste (nazi) en Ukraine et l’interdiction de la propagande de leur symbolique ».La première loi qualifie de « criminels » les régimes soviétique et nazi, et interdit leur propagande, leur justification et le déni public de leurs crimes. Leurs symboles tombent également sous le coup d’une interdiction, parmi lesquels l’hymne, les drapeaux, les statues et armoiries de l’URSS et de l’Allemagne nazie.La loi mentionne que « la propagande du communisme et du nazisme par des personnes juridiques, des partis, des associations citoyennes ou des médias entraînera le refus de leur enregistrement légal et la cessation de leur activité ». La fabrication et la diffusion de symboles communistes seront punies d’une privation de liberté de cinq à dix ans et d’une possible confiscation des biens.La loi interdit aussi la diffusion de productions audiovisuelles légitimant le régime communiste : les rues, les ponts et autres sites portant le nom de représentants du régime totalitaire doivent être rebaptisés, et les monuments à leur mémoire, démontés. La loi reconnaît la possibilité de représenter les symboles nazis et communistes à l’occasion d’événements académiques ou dans le cadre d’expositions, mais à condition que ceux-ci ne nient pas le caractère criminel des régimes soviétique et nazi.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

LCDR

Dernières nouvelles de la Russie

Quand la traduction précède l’édition originale

Il est de coutume, pour les traducteurs, de découvrir un texte en langue étrangère, de s’en enthousiasmer et de le traduire. C’est le circuit normal. Mais il arrive – rarement – que le cours des choses s’inverse. C’est le cas de Nastia, d’Andreï Alexandrov.

 

15 mars 2019

Deux sommes sur Dostoïevski

Deux sommes sur Dostoïevski Les éditions des Syrtes publient Dostoïevski, un écrivain dans son temps1 de l’Américain Joseph Frank, spécialiste mondialement reconnu de l’auteur de Crime et Châtiment. Paru en anglais en cinq tomes, dans les années 1970, cet ouvrage exceptionnel a été condensé en un volume par l’auteur en 2010, avec une préface inédite. […]

 

15 mars 2019

Interpol, théâtre de la crise russo-occidentale

Réunie à Dubaï le 21 novembre, la 87e Assemblée générale d’Interpol a élu le Sud-Coréen Kim Jong-yang à la présidence de l’organisation, au détriment du candidat russe Alexandre Prokoptchouk. Habituellement peu médiatisé, l’événement avait, cette fois, des airs de guerre diplomatique.

 

26 novembre 2018