Géorgie – UE : « Intégrer l’UE c’est comme épouser une jolie femme »

Selon une récente enquête sociologique commandée par le National Democratic Institute américain, la majorité de la population géorgienne soutient totalement l’idée de l’intégration du pays dans l’Union européenne et l’OTAN. 58 % des sondés pensent que leur pays obtiendra plus d’avantages à suivre cette voie qu’à la refuser et à établir des rapports avec la Russie. Seuls 20 % des sondés soutiennent l’opinion inverse.Le président géorgien Guiorgui Margvelachvili a une nouvelle fois assuré récemment, à l’occasion d’une conférence de presse conjointe avec le président de la Commission européenne José Manuel Barroso, en visite à Tbilissi les 12 et 13 juin, que le choix européen du peuple géorgien n’était dirigé contre les intérêts de personne. Le président géorgien a souligné que la Géorgie s’efforçait d’inscrire ses rapports avec la Russie dans un contexte rationnel et d’éviter les tensions. « La Géorgie n’entreprendra pas d’initiatives pouvant être perçues comme antirusses », a ajouté M. Margvelachvili.Le 13 juin, le président de la Commission européenne José Manuel Barroso et le Premier ministre géorgien Irakli Garibachvili ont ouvert à Tbilissi la Conférence internationale des investissements, censée servir d’élément déclencheur pour attirer les investissements internationaux dans l’économie de la Géorgie. Le Premier ministre Garibachvili, prenant la parole lors de l’inauguration du forum, a déclaré que l’accord à venir de libre-échange « offrirait au monde des affaires géorgien des possibilités quasi inépuisables sur le plus grand marché du monde, stable et qui se distingue par son pouvoir d’achat élevé. »Dans le même temps, le chef du gouvernement géorgien a souligné que « le processus d’association sera assez complexe et exigera un travail de tous les instants ». « À côté des nouvelles possibilités, cette association comporte aussi de nouveaux défis. Je veux parler des réformes de grande envergure que la Géorgie doit réaliser sur le chemin de l’intégration politique et économique avec l’Union européenne », a déclaré Garibachvili.Il est prévu que la partie économique de l’accord d’association Géorgie-UE entre en vigueur à l’automne,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Julia Breen

Dernières nouvelles de la Russie

Igor Kolomoïski : « La guerre dans le Donbass sert les intérêts de Washington »

Le milliardaire Igor Kolomoïski, revenu en Ukraine fin mai après deux ans d'exil, est souvent qualifié de « parrain » du nouveau pouvoir à Kiev. Dans un entretien accordé à l'hebdomadaire ukrainien Novoïe Vremia, il s'est longuement exprimé sur la situation économique du pays et sur le conflit dans le Donbass.

 

19 juillet 2019

Les Russes en mal de solidarité

« Les Russes ont la nostalgie du « nous », dont témoignent leurs accès chroniques de néo-stalinisme. Dans leur esprit, l’URSS apparaît aujourd’hui comme un pays des merveilles, où ils étaient tous frères et vivaient de victoires communes. » L’écrivain Andreï Desnitski revient sur trente ans d’aspirations des Russes.

 

25 juin 2019

Vente d’armes :
la Russie se place sur le marché de l’occasion

En mai dernier, un décret gouvernemental a simplifié la procédure de revente d’armes russes à des pays tiers. Une mesure prise afin de contourner les sanctions américaines.

 

4 juin 2019