Le Courrier de Russie

Rencontre Poutine – Macron : 300 ans de relations diplomatiques franco-russes

Louis XV (1710-74), qui avait 7 ans, rendant visite à Pierre I er (1672-1725) le 10 mai 1717 à l’hôtel de Lesdiguières, où le tsar résidait lors de son passage à Paris. Huile sur toile peinte par Louise Marie-Jeanne Hersent-Mauduit (1784-1862). Conservée au Château de Versailles.

Lundi 29 mai, Vladimir Poutine et Emmanuel Macron se rencontrent pour la première fois au château de Versailles, à l’occasion de l’inauguration de l’exposition Pierre le Grand, un tsar en France. Une rencontre à la fois symbolique et historique puisqu’elle célèbre 300 ans de relations diplomatiques entre la France et la Russie. 

Au printemps 1717, Pierre Ier arrive à Paris. Il est accueilli par le maréchal de Tessé, qui, dans un premier temps, emmène son prestigieux invité au Louvre. Mais le tsar refuse de séjourner au palais royal et se rend dans une autre résidence apprêtée pour lui, qui appartient au maréchal de Villeroy : l’hôtel de Lesdiguières, situé rue de la Cerisaie. Trois jours plus tard, c’est précisément là que le roi Louis XV, alors à peine âgé de sept ans, lui rend une visite officielle.

Il s’agit d’un pas politique majeur qui souligne l’importance de la Russie. Bien que Pierre Ier voyage incognito, il insiste, à son arrivée à Paris, sur le respect du protocole et refuse de quitter l’hôtel de Lesdiguières tant que le roi ne lui aura pas rendu personnellement visite, faisant par là même comprendre qu’ils sont sur un pied d’égalité.

« […] Le tsar descendit recevoir le roi à la porte de son carrosse, et tous deux marchant de front se rendirent jusqu’à la chambre du tsar, où ils s’assirent sur deux fauteuils égaux. Le roi lui débita un fort joli compliment qu’on lui avait fait apprendre par cœur. Au lieu de lui répondre, le tsar le prit brusquement dans ses bras et, l’élevant à la hauteur de son visage, […]