S'abonner, c'est rejoindre une communauté d'experts et de passionnésDécouvrir nos offres

Russe interdit : en Lettonie, pas de statut officiel pour le russe

Russe interdit : en Lettonie, pas de statut officiel pour le russe

Alors que Riga refuse au russe le statut de langue officielle et interdit à son maire, Nils Usakovs, de communiquer en russe sur les réseaux sociaux, le letton perd progressivement ses positions dans le pays au profit de… l’anglais. La revue Meduza a enquêté sur la situation linguistique en Lettonie. La Lettonie est peuplée d’un peu moins de deux millions d’habitants. Les Lettons représentent plus de 60 % de la population, les Russes 26 %. On considère que la Lettonie actuelle est l’héritière de la république de Lettonie, fondée en 1918 et ayant existé jusqu’en 1940.Rétabli en 1991, le pays a adopté la constitution de cette première république, et n’a accordé la citoyenneté qu’aux gens y ayant vécu avant 1940 et à leurs descendants. Sachant que plus d’un million de personnes s’étaient installées en Lettonie alors qu’elle faisait partie de l’URSS, de 1945 à 1991.Après l’indépendance, ces gens se sont vu proposer de passer un examen de langue et d’histoire afin d’obtenir la citoyenneté lettone. Certains l’ont fait, d’autres ont quitté le pays – mais il reste jusqu’à présent en Lettonie près de 3 000 « non-citoyens », n’ayant pas suivi la procédure de naturalisation. Ceux-ci n’ont pas le droit de vote et ne sont pas autorisés à travailler dans les organismes publics.Le letton est la seule langue officielle de la Lettonie. Tous les documents officiels sont rédigés en letton, et tous les employés des services de l’État doivent connaître la langue. Sont également tenus de connaître le letton les personnes employées par des entreprises privées, mais travaillant avec le secteur public : magasins, écoles, cliniques.Un employeur signant un contrat de travail avec un individu ne connaissant pas le letton risque une amende de 140 à 350 euros. Le pays possède un Centre de la langue officielle, chargé de veiller au respect de ces normes linguistiques.

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Traduit par Julia Breen