fbpx

L’armée française, l’une des plus puissantes d’Europe ?

En ce jour de fête nationale, nous publions l’analyse de Russkaya planeta sur le complexe militaro-industriel de la France, qui fournit en totalité les forces armées du pays en équipement et en technologie. Et pourtant, les ambitions géopolitiques de Paris dépassent de façon significative ses possibilités militaires.

Après avoir subi un lourd échec face à l’Allemagne au début de la Seconde Guerre mondiale, la France, dans les bilans du conflit, a été ramenée de façon artificielle non seulement parmi les vainqueurs, mais aussi au nombre des grandes puissances. Et depuis sept décennies, Paris s’efforce par tous les moyens de maintenir ce statut, faisant preuve d’ambitions immenses.

Si la France est un des fondateurs de l’OTAN, de 1966 à 2009, elle ne faisait pourtant pas partie de la structure militaire de l’Alliance, manifestant un haut degré d’indépendance dans les affaires militaires et internationales. La France est une puissance nucléaire ; elle occupe, en quantité de charges explosives, la quatrième ou cinquième place dans le monde (après les États-Unis, la Russie, la Chine et, peut-être, Israël).

Si géographiquement, la France est un pays continental, elle se comporte, sur le plan militaire, comme une puissance océanique, développant le plus activement son aviation et sa flotte. À la fin de la guerre froide, comme d’ailleurs presque tous les pays de l’OTAN, elle est passée pour son recrutement du principe de l’appel à celui du salariat et a réduit de façon significative ses forces armées. Tout en demeurant, pourtant, une des plus importantes puissances militaires au sein de l’Alliance et, plus généralement, en Europe.

La France possède un puissant complexe militaro-industriel [voir chiffres ci-dessous], qui fournit presque totalement les forces armées du pays en équipement et en technologie. En outre, la France conçoit et fabrique une partie de sa technologie aérienne en collaboration avec d’autres pays, et avant tout la Grande-Bretagne, l’Allemagne et l’Italie.

Les troupes terrestres possèdent des corps de forces de réaction rapide et deux divisions, mais en temps de paix, les forces combattantes de ces corps sont de réserve. La base des troupes terrestres est constituée de 13 brigades : mécanisées, blindées, légère blindée, blindés légers « de marine », parachutiste, d’infanterie de montagne, des transmissions, du transport, franco-allemande et des forces spéciales. L’armée de terre possède également trois régiments aériens, six régiments de logistique et trois d’infanterie de marine sur les territoires d’outre-mer et à l’étranger (Djibouti, […]

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Connexion

Traduit par Julia Breen

Dernières nouvelles de la Russie

Société

Les femmes russes en pleine révolution sociale

Près d’un Russe sur quatre est une femme de plus de 45 ans. Aux antipodes de l’image de la petite grand-mère usée par la période soviétique, vendant des fleurs dans le métro pour arrondir sa maigre retraite, une récente enquête de l’agence de communication BBDO Branding établit un nouveau portrait de la femme russe « d’âge […] 

17 mai 2018
Société

Coupe du monde 2018 : « Samara était un bled paumé, aujourd’hui, c’est une vraie ville »

Du 14 juin au 15 juillet prochains, la Russie accueillera la Coupe du monde de football 2018. Les onze villes hôtes se préparent : construction de stades et d’hôtels, aménagements urbains, développement des transports, etc. Samara, sixième ville de Russie, affiche un bilan en demi-teinte : si elle s’est dotée d’un aéroport international et a restauré avec […] 

23 avril 2018
Société

Enseignement et santé : L’informatisation pour éviter la corruption

Le Comité d’initiatives citoyennes (KGI), conseil d’experts créé par l’homme politique et économiste Alexeï Koudrine, vient de publier un rapport intitulé « Les relations formelles et informelles au sein des systèmes russes d’éducation et de santé », basé sur une enquête du Centre analytique Levada. Interrogés sur les pratiques de corruption dans les établissements d’enseignement primaire et […] 

18 avril 2018