Moscou se plaint que ses diplomates n’obtiennent pas de visa américain

Moscou fait référence à la décision des autorités américaines lors de la gouvernance Obama, fin décembre 2016, d’expulser de son territoire 35 diplomates russes


Washington refuse d’octroyer des visas aux diplomates russes devant remplacer leurs collègues expulsés en décembre 2016, a déclaré la porte-parole du ministère des affaires étrangères russe, Maria Zakharova, vendredi 14 juillet.

Moscou ministère affaires étrangères
Ministère des affaires étrangères russe à Moscou. Crédits : Pixabay

« Washington n’a pas seulement conservé sa décision d’expulsion de nos collaborateurs mais refuse aussi d’octroyer des visas à ceux qui doivent les remplacer », a-t-elle indiqué, lors d’une conférence de presse.

La porte-parole faisait alors référence à la décision des autorités américaines lors de la gouvernance Obama, fin décembre 2016, d’expulser de son territoire 35 diplomates russes, et aux récentes déclarations de Donald Trump de rétablir la collaboration diplomatique entre les deux pays.

Maria Zakharova a également prévenu que Moscou pourrait prendre, en réponse, des mesures similaires à l’encontre du personnel diplomatique américain en Russie. « J’espère que nous n’irons pas jusque-là mais si nos partenaires américains ne comprennent pas d’autre langage que celui-ci, il nous faudra agir de la même façon. Et on a de quoi répondre », a-t-elle précisé.

La diplomate a enfin souligné que la Russie s’attendait à une approche beaucoup plus constructive dans cette question depuis la première rencontre entre Vladimir Poutine et Donald Trump lors du G20, le 7 juillet.

Rappelons que le président russe n’avait à l’époque pas souhaité répondre à l’expulsion des diplomates russes mais avait, au contraire, invité les enfants des représentants de l’ambassade américaine à Moscou au Kremlin pour fêter Noël.