Rex Tillerson rencontre Lavrov et Poutine à Moscou dans un climat tendu

Mercredi 12 avril, le nouveau secrétaire d’État américain, Rex Tillerson, a effectué sa première visite officielle à Moscou. Alors qu’elle devait servir de prélude à une interaction fructueuse entre les deux chefs d’État, la rencontre s’est déroulée dans une atmosphère tendue. Décryptage de Kommersant. À la veille de l’arrivée de Rex Tillerson à Moscou, les deux pays ont échangé de vifs reproches, dont le contenu a rappelé les pires moments de la présidence de Barack Obama. Donald Trump a qualifié le président syrien Bachar el-Assad, soutenu par la Russie, d’« animal », tandis que la Maison Blanche a publié un rapport concluant que les autorités russes avaient diffusé à dessin des informations contradictoires sur l’attaque chimique perpétrée dans la province syrienne d’Idleb.Vladimir Poutine, de son côté, a affirmé que les frappes américaines contre la base aérienne militaire syrienne de Shayrat constituaient une « violation du droit international », et reproché aux alliés de Washington d’« acquiescer comme des andouilles » au lieu de fournir un jugement critique de la situation. Le vice-ministre russe de l’intérieur, Sergueï Riabkov, a enfin déclaré à la presse que le discours américain actuel sur la Syrie était « primaire et impertinent ».Jusqu’au dernier moment, Vladimir Poutine a laissé planer le doute sur la question de savoir s’il recevrait, ou non, M. Tillerson.Les médias américains étaient déjà prêts à annoncer que l’ancien dirigeant du géant énergétique américain ExxonMobil, qui a reçu en 2013 l’Ordre russe de l’Amitié des mains du président Poutine, serait le premier secrétaire d’État américain, depuis Cordell Hull (qui a occupé cette fonction de 1933 à 1944), à ne pas être reçu au Kremlin lors de sa première visite à Moscou.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Traduit par Maïlis Destrée

Dernières nouvelles de la Russie

Bratstvo : la sortie du film retardée par patriotisme

Traditionnellement, en Russie, les nouveaux films sortent sur les écrans le jeudi. La sortie du film Bratstvo (« Fraternité »), une évocation du retrait des troupes soviétiques d’Afghanistan, a toutefois été décalée au vendredi 10 mai afin de ne pas coïncider avec les célébrations de la Victoire de l’URSS sur l’Allemagne nazie, le 9…

 

10 mai 2019

Les Russes dans l’attente de réformes

Les sondages sont formels : le nombre de Russes estimant que leur pays a besoin de réformes profondes a doublé en six ans. Le sociologue Vladimir Petoukhov dresse le bilan d’une volonté de changement qui refuse toute idée de révolution.

 

22 avril 2019

La face cachée du rêve moscovite

Moscou, ses rues arides et poussiéreuses l’été, enneigées et glaciales l’hiver… Comme toutes les mégalopoles du monde, la capitale russe a ses marginaux, ses laissés pour compte, ses sans-abris. Selon les chiffres officiels, ils seraient près de 30 000. Trois fois plus selon les ONG.

 

5 avril 2019