Donald Trump Poutine

Allô Poutine, ici Trump

Le 28 janvier, pour la première fois depuis son investiture, le président américain Donald Trump s’est entretenu avec Vladimir Poutine : leur conversation, qui s’est déroulée au téléphone, a duré 45 minutes.

Les deux chefs d’État ont abordé pratiquement l’ensemble des problèmes internationaux du moment, indique un communiqué publié par le service de presse du Kremlin, désignant, comme objectif prioritaire, l’union de leurs forces dans la lutte contre le terrorisme international. « Les présidents ont fait part de leur volonté de mettre en place une coordination réelle des agissements russes et américains afin d’anéantir l’État islamique et les autres formations terroristes actives en Syrie », poursuit le document.

Si les parties coordonnaient déjà leurs actions en Syrie, Moscou a reproché à plusieurs reprises à Washington de ne pas respecter ses obligations, notamment de ne pas faire la différence entre l’opposition modérée et les terroristes. Au téléphone, Vladimir Poutine a qualifié plusieurs fois le terrorisme islamiste d’ « ennemi commun », a rapporté au New York Times un haut fonctionnaire de la Maison-Blanche au courant des détails de la conversation. […]

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

LCDR