Le Courrier de Russie

Russie – Chine : Nouveau tournant

Fedor Loukianov, rédacteur en chef de la revue Russia in global affairs et membre du conseil scientifique de l’Observatoire franco-russe, estime que les relations sino-russes viennent de franchir une nouvelle étape de leur développement.

La Russie et la Chine ont franchi une étape décisive. Les documents adoptés lors de la visite à Moscou du président chinois Xi Jinping restent certes diplomatiques et soigneusement réfléchis, mais témoignent d’un état d’esprit différent de celui qui prédominait auparavant. Si la coopération entre les deux pays se développe depuis le début des années 2000, les paroles l’ont longtemps emporté sur les actes. Deux mémorandums promulgués le 8 mai sont exhaustifs et concrets (les questions relatives à l’ordre mondial y occupent une place secondaire bien qu’honorable) – ce qui laisse à penser que cette période est révolue.

Les deux puissances y fixent l’idéologie qu’elles partagent (en plus des traditionnelles dispositions concernant l’importance d’un système international multipolaire et démocratique) en soulignant leur approche historique commune (rejet du révisionnisme) et leur volonté de  « s’opposer à toute activité visant à saper une autorité politique légitime » (salut, les partisans de Maïdan !).

Pékin a exprimé son intérêt à établir un dialogue précisément avec l’UEEA en qualité d’entité unifiée, alors qu’elle privilégiait jusque-là les négociations bilatérales avec chacun des États-membres.

Cette dimension concrète englobe tous les secteurs – de l’agriculture à l’espace en passant par Internet – ainsi que toutes les crises et organisations internationales les plus importantes. […]