Souscrivez à l'Offre Découverte : 2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de RussieJe souscris à l'Offre Découverte

Covid-19 : les leçons de la grippe de Hong Kong

Covid-19
Les leçons de la grippe de Hong Kong

Ekaterinbourg, le 11 juin 2020. Donat Sorokin/TASS

Comme l’Europe occidentale, la Russie est confrontée à une deuxième vague de Covid-19. Il est toutefois peu probable que les autorités exigent un nouveau confinement général de la population. Au regard de l’expérience passée – en l’occurrence la pandémie de grippe de Hong Kong, à la fin des années 1960 –, cette décision n’est pas la plus insensée... 

Le ХXe siècle a été marqué par trois pandémies au moins : la grippe « espagnole » au sortir de la Première Guerre mondiale, la grippe asiatique en 1957, et la grippe de Hong Kong en 1968-1970. Cette dernière est sans doute la plus comparable à la pandémie de Covid-19 – à la fois par son ampleur et par le nombre de décès qu’elle a causés (entre un et quatre millions à l’époque, déjà plus d’un million pour l’épidémie actuelle). Toutes deux ont pris naissance en Chine, à l’instar de la majorité des pandémies de grippe survenues au XXe siècle, ou du SRAS au début du XXIe. La grippe de Hong Kong a traversé l’Asie du Sud-Est avant d’atteindre les États-Unis, puis l’Europe. Elle a fait des victimes célèbres : Allen Dulles, directeur de la CIA, l’actrice Tallulah Bankhead, connue pour son rôle dans Lifeboat d’Alfred Hitchcock. Le président américain Lyndon Johnson et son vice-président Hubert Humphrey en ont réchappé. Frank Borman a emporté le virus à bord de la navette Apollo 8. 

L’épidémie « oubliée » 

Coupée du monde extérieur, l’URSS n’est frappée par la grippe de Hong Kong qu’en 1969, au moment où les autres pays sont confrontés à une « deuxième vague », plus mortelle que la première. À l’instar de la Covid-19, le virus y pénètre probablement via des voyageurs européens. Les mesures sanitaires se limitent au port obligatoire de masques chirurgicaux pour le personnel des hôtels Intourist, spécialisés dans l’accueil des étrangers.

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Souscrivez à l'Offre Découverte :
2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de Russie

Je souscris sans CB

Déjà abonné ?

Se connecter

Élections régionales : le Kremlin répète ses gammes

Les récentes élections régionales se sont soldées par une large victoire des candidats du Kremlin. Cependant, cette «répétition générale» en vue des législatives de 2021 a confirmé les doutes concernant la popularité du parti au pouvoir, Russie unie.

 

21 septembre 2020

Élections régionales : huit mille scrutins, zéro suspense

Le 13 septembre prochain, quelque 8 970 scrutins se déroulent à travers la Russie. Au-delà des enjeux locaux – restreints compte tenu de l’absence de suspense quant à leur issue –, le Kremlin et le parti majoritaire, Russie unie, y voient surtout une répétition générale avant les législatives de l’automne 2021.

 

10 septembre 2020