S'abonner, c'est lire ce que personne n'ose dire sur la RussieDécouvrir nos offres

Dopage : ultime sursis pour l’athlétisme russe

Dopage
Ultime sursis pour l’athlétisme russe

Yegor Aleyev/TASS

Enlisé dans le scandale du dopage, l’athlétisme russe est à nouveau en sursis. Moscou a jusqu’au 15 août pour payer une amende de plusieurs millions de dollars, sous peine de priver sine die ses athlètes de compétitions internationales. Dans les coulisses, la tension est à son comble.

La réunion en visioconférence de la Fédération internationale d’athlétisme (World Athletics, WA), qui s’est tenue le 30 juillet, devait officialiser l’exclusion définitive de la Fédération russe (Rusaf) après le refus de cette dernière de payer une amende de 5 millions de dollars pour une énième affaire de dopage. Elle a finalement débouché sur un nouveau sursis pour Moscou. Une décision influencée, selon toute vraisemblance, par le message que le ministre russe des Sports, Oleg Matytsine, a adressé à la WA la veille de la réunion : l’amende sera payée au 15 août.

Interrogé par la presse russe sur l’origine des fonds qu’il mobiliserait pour cela, le ministre, ancien champion de tennis de table, a répondu que c’était « un secret ». À la question de savoir si l’argent proviendrait des caisses de l’État ou d’investisseurs privés, il a mystérieusement ajouté : « Tout l’argent se trouvant sur le territoire russe appartient en fin de compte à l’État... »

La décision de la WA a été unanimement saluée par les responsables russes. Le président du Comité olympique, Stanislav Pozdniakov, souligne qu’elle constitue « un nouveau départ pour la reprise des négociations sur une base saine, concernant tous les points de tension entre les autorités sportives russes et internationales ».

La députée Svetlana Jourova, ancienne championne olympique d’équitation, voit dans le règlement de l’amende la seule issue à la crise actuelle : « Si nous ne sortons pas de cette impasse et si la Russie est finalement suspendue, nous allons perdre une génération d’athlètes.

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Vladimir Vachtchenko et Julien Braun

Feux de forêt : une catastrophe prévisible

Comme en 2019, les incendies ont ravagé des millions d’hectares de forêts cet été. Une situation récurrente, liée à un manque d’entretien et aux particularités de la législation russe en matière de lutte contre le feu.

 

4 septembre 2020